Marchés français ouverture 1 h 32 min
  • Dow Jones

    29 134,99
    -125,82 (-0,43 %)
     
  • Nasdaq

    10 829,50
    +26,58 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    25 989,82
    -582,05 (-2,19 %)
     
  • EUR/USD

    0,9556
    -0,0042 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    17 380,76
    -479,55 (-2,69 %)
     
  • BTC-EUR

    19 607,14
    -1 469,65 (-6,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    428,67
    -30,46 (-6,63 %)
     
  • S&P 500

    3 647,29
    -7,75 (-0,21 %)
     

Cantines : bonne nouvelle pour les parents d'élèves parisiens

C'est sans doute une mesure bienvenue en pleine période d'inflation et de flambée des prix de l'énergie. Avec la hausse des coûts des matières premières, de nombreux parents s'attendent à ce que les tarifs des cantines scolaires augmentent en ce début d'année. Ce ne sera pas le cas à Paris, a affirmé avec certitude Audrey Pulvar, l'adjointe à la maire de Paris, en charge de l'alimentation durable, de l'agriculture et des circuits courts. Invitée de France Bleu lundi 29 août, elle a confirmé : "Il n'y aura pas d'augmentation à Paris. La maire, Anne Hidalgo, tient absolument à ce que les tarifs d'accès à la cantine à Paris demeurent inchangés."

Pas de hausse des prix, et pas de changement dans les assiettes. "Aucune réduction des quantités ou de la qualité servies dans les assiettes n'a été demandée par la Ville aux Caisses des Écoles", a détaillé Audrey Pulvar, qui a rappelé que la réduction des repas carnés était une "orientation ancienne de la Ville" et donc "indépendante de la situation" que la France connaît en cette rentrée scolaire. Pour autant, comment l'augmentation des matières sera-t-elle compensée ? La mairie de Paris demande aux Caisses des Écoles d'"assumer les coûts sur les denrées en augmentation".

À cet égard, Audrey Pulvar a concédé qu'un dialogue se tenait entre la Ville et les différentes Caisses afin d'"évaluer les conséquences de cette situation sur leurs finances". Pour cela, l'adjointe à la maire a avoué que la "subvention que versera la Ville en 2023 sera (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pour Bruno Le Maire, "il sera peut-être nécessaire de réduire sa consommation d’énergie, chez soi"
Les trajets en jet privé en hausse de plus de 30% en Europe cet été
Inondations : l'ONU demande 160 millions de dollars pour aider le Pakistan
Plus de télétravail pour les fonctionnaires ? Les syndicats contre l'idée du gouvernement pour économiser l'énergie
Ces médicaments contre l'épilepsie ou les migraines peuvent être dangereux en cas de grossesse