La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 336,67
    +27,16 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    12 779,91
    -74,89 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,0324
    +0,0022 (+0,22 %)
     
  • HANG SENG

    20 082,43
    +471,59 (+2,40 %)
     
  • BTC-EUR

    23 508,18
    +10,52 (+0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    573,13
    -1,61 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    4 207,27
    -2,97 (-0,07 %)
     

Canicule : comment rafraîchir votre intérieur sans trop consommer d'électricité

Un nouvel épisode de canicule est en train de toucher le pays. D’après Météo France, une vague de chaleur particulièrement intense est attendue cette semaine sur tout le territoire. Dans le sud de la France, la température pourrait atteindre localement les 40 degrés à l’ombre. Une chaleur extrême, qui pourrait mettre les organismes à rude épreuve et transformer les maisons et appartements en véritable fournaise. Heureusement, il existe des solutions pour faire baisser la température de votre intérieur afin de rendre la canicule plus supportable. Mais avec la hausse du prix de l’énergie observée ces derniers mois, il est capital de bien choisir votre équipement sous peine de faire exploser votre facture d'électricité. Alors voici quelques solutions pour vous aider à rafraîchir votre logement sans (trop) vous ruiner.

C’est l'incontournable de l’été. Les premiers prix débutent à une quinzaine d’euros pour un petit ventilateur à pied et montent jusqu'à plusieurs centaines d’euros pour un modèle colonne haut de gamme. La consommation d’un ventilateur varie selon la puissance de l’appareil et sa durée d'activité, mais peut se chiffrer en moyenne à une cinquantaine de watts par an, selon l’opérateur Sowee. Pour ordre de comparaison, la consommation d’un climatiseur s'élève à environ entre 2.000 et 3.000 watts annuel ! Utiliser un ventilateur de manière raisonnable pendant la période estivale fera ainsi augmenter votre facture d'électricité d’environ une dizaine d’euros par an. Pour limiter (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Rénovation énergétique : les bailleurs encore trop peu nombreux à engager des travaux
Cambriolages : les solutions pour protéger votre logement selon votre budget
Immobilier : les villes où vous pouvez déjà acheter moins de mètres carrés avec votre budget
Le propriétaire loue son appartement un peu trop cher, il doit rembourser une fortune
Immobilier : comment évoluent les prix dans l’ancien et le neuf ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles