La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 028,65
    -339,82 (-0,96 %)
     
  • Nasdaq

    14 340,25
    -166,64 (-1,15 %)
     
  • Nikkei 225

    27 467,23
    -790,02 (-2,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1349
    +0,0019 (+0,17 %)
     
  • HANG SENG

    24 127,85
    +15,07 (+0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    36 786,10
    -748,81 (-1,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    992,24
    -2,50 (-0,25 %)
     
  • S&P 500

    4 532,76
    -44,35 (-0,97 %)
     

Canal+ et le cinéma français s’accordent sur la chronologie des médias

·1 min de lecture
L'accord porte sur les dates auxquelles les films peuvent être diffusés, en ligne et à la télévision, dans les mois qui suivent leur sortie au cinéma.
L'accord porte sur les dates auxquelles les films peuvent être diffusés, en ligne et à la télévision, dans les mois qui suivent leur sortie au cinéma.

Le groupe Canal+, financeur historique du 7e art, et les représentants du cinéma français ont annoncé jeudi être parvenus à se mettre d?accord sur le sujet brûlant de la chronologie des médias. La chronologie des médias régit les dates auxquelles les films peuvent être diffusés, en ligne et à la télévision notamment, dans les mois qui suivent leur sortie au cinéma. Ces règles, qui doivent protéger la création, sont l?objet d?intenses négociations depuis l?essor des plateformes de streaming qui bouleversent la donne.

L?accord annoncé jeudi est une étape importante, mais qui ne clôt pas le match : signé entre la chaîne payante et les organisations du cinéma français, il pourrait prolonger « jusqu?en 2024 au moins » le partenariat entre les deux parties, précise un communiqué. Il prévoit un « investissement garanti de plus de 600 millions d?euros pour les trois prochaines années dans le cinéma français et européen pour Canal+ et Ciné+ ».

Vers un accord avec les grandes plateformes ?

En échange, Canal+, qui doit désormais faire face à la concurrence des grandes plateformes de streaming, pourrait diffuser les films six mois seulement après leur sortie en salles, en exclusivité pendant neuf mois minimum. « Les signataires appellent de leurs v?ux l?adoption de la nouvelle chronologie des médias proposée par les organisations du cinéma et un aménagement de la réglementation par les pouvoirs publics pour que cet accord entre en vigueur le plus vite possible et sécuris [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles