La bourse ferme dans 3 h 8 min
  • CAC 40

    7 206,40
    +86,57 (+1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 261,95
    +52,80 (+1,25 %)
     
  • Dow Jones

    33 949,01
    -207,68 (-0,61 %)
     
  • EUR/USD

    1,0774
    +0,0055 (+0,52 %)
     
  • Gold future

    1 894,10
    +3,40 (+0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    21 109,28
    -513,99 (-2,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    523,85
    -13,05 (-2,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,90
    -0,57 (-0,73 %)
     
  • DAX

    15 601,75
    +189,70 (+1,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 944,24
    +59,07 (+0,75 %)
     
  • Nasdaq

    11 910,52
    -203,27 (-1,68 %)
     
  • S&P 500

    4 117,86
    -46,14 (-1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,35
    -22,11 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    21 624,36
    +340,84 (+1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,2166
    +0,0096 (+0,80 %)
     

CAC 40, Dow Jones... “après un rally massif en Bourse, gare aux résultats des entreprises”

Wikimedia

Suivre une saison de résultats est toujours riche en informations et permet de confirmer ou d’infirmer certains scénarios macroéconomiques. En ce qui concerne les résultats des entreprises américaines, le focus est souvent fait sur les mastodontes de la tech, ces valeurs dont la capitalisation boursière est telle qu’elle représente une part importante des indices (S&P 500 et Nasdaq 100). Et ce sont ces valeurs, dont les résultats arrivent plutôt en fin de publications, qui font office de juge de paix et aiguillent souvent la tendance pour les mois suivants. Mais cette saison pourrait être un peu différente.

D’abord parce que les performances boursières des Gafa et de Tesla sont mauvaises voire très mauvaises depuis le début du durcissement monétaire des banques centrales et dans une phase de normalisation des “excès technologiques” liés à la crise Covid. Donc le marché n’a pas forcément d’attentes majeures sur les résultats de ces groupes, sauf à espérer des chiffres résilients qui permettraient d’emboîter le pas de discours un peu moins agressifs de certains membres de la Fed, dans un contexte où l’inflation baisse depuis 6 mois.

Au cours de la saison qui commence réellement vendredi avec les valeurs bancaires, il conviendra de surveiller les résultats… et les projections des entreprises de secteurs “traditionnels” : valeurs industrielles, pétrolières, aéronautiques, consommation ou même bancaires, qui ont fortement réagi aux différentes annonces de la Chine depuis octobre, dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Elon Musk au Guinness des records après avoir perdu une partie de sa fortune
"Plan de souveraineté" : les producteurs français de fruits et légumes en appellent à l'État
Carton en librairie pour les mémoires du prince Harry
Prix de l'énergie : un maire offre 6 mois de loyer aux commerçants de sa commune
EDF : la production d'électricité historiquement faible en 2022