La bourse ferme dans 6 h 25 min
  • CAC 40

    6 494,93
    +4,93 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 721,26
    +5,89 (+0,16 %)
     
  • Dow Jones

    32 774,41
    -58,13 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0222
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 808,60
    -3,70 (-0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    22 620,38
    -821,20 (-3,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    537,62
    -19,73 (-3,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,20
    -0,30 (-0,33 %)
     
  • DAX

    13 575,10
    +40,13 (+0,30 %)
     
  • FTSE 100

    7 490,13
    +1,98 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    12 493,93
    -150,53 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 122,47
    -17,59 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    19 610,84
    -392,60 (-1,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2094
    +0,0017 (+0,14 %)
     

Céréales : trois nouveaux bateaux vont quitter l'Ukraine

Le ministre turc de la Défense Hulusi Akar a affirmé, jeudi 4 août, que trois nouveaux bateaux transportant des céréales allaient quitter l'Ukraine vendredi, a rapporté l'agence de presse étatique Anadolu."Le départ des trois bateaux est planifié grâce au travail intensif du Centre de coordination conjointe", a affirmé le ministre. Les trois bateaux chargés au total de plus de 58.000 tonnes de maïs devraient quitter leurs ports respectifs vendredi matin, a ensuite précisé dans un communiqué le Centre de coordination conjointe qui supervise les exportations de céréales ukrainiennes.

Deux des navires partiront de Tchornomorsk, dans le sud du pays, et le troisième d'Odessa, comme le Razoni, qui a quitté ce port lundi avec le premier chargement de céréales exporté par l'Ukraine depuis le début de l'invasion russe le 24 février. Les trois nouveaux chargements sont à destination de Karasu en Turquie, de Ringaskiddy en Irlande et de Teesport au Royaume-Uni, a précisé le communiqué. Après une inspection effectuée par des experts turcs, russes et ukrainiens au large d'Istanbul mercredi, le Razoni a repris sa route à destination du Liban.

Cette inspection marquait la fin d'une première "phase de test" des opérations de mise en œuvre de l'accord international signé en juillet à Istanbul en vue d'enrayer la crise alimentaire mondiale. Le Centre de coordination conjointe teste désormais "une opération avec de multiples bateaux" empruntant un couloir sécurisé pour circuler en mer Noire : les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pétrole : les prix au plus bas depuis le début de la crise en Ukraine
Les impôts vont rendre de l'argent à plus de 13 millions de foyers fiscaux
Covid-19 : acouphènes, gonflements… les nouveaux effets indésirables des vaccins
Ces habitants ne pourront plus arroser leurs jardins et laver leurs voitures pendant trois mois
Faillite Thomas Cook : trois ans après, plusieurs centaines de clients n'ont toujours pas été remboursés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles