Marchés français ouverture 4 h 50 min
  • Dow Jones

    35 741,15
    +64,13 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    15 226,71
    +136,51 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    29 117,27
    +516,86 (+1,81 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    26 138,51
    +6,48 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    54 088,80
    +555,55 (+1,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 507,79
    +1 265,11 (+521,31 %)
     
  • S&P 500

    4 566,48
    +21,58 (+0,47 %)
     

Cédric Jubillar accusé par sa mère: son avocat dénonce un enregistrement obtenu "de manière déloyale"

·2 min de lecture
Me Jean-Baptiste Alary, avocat de Cédric Jubillar, le 22 septembre 2021 sur BFMTV - BFMTV
Me Jean-Baptiste Alary, avocat de Cédric Jubillar, le 22 septembre 2021 sur BFMTV - BFMTV

"Je m'interroge sur les conditions dans lesquelles cet enregistrement a été capté". Me Jean-Baptiste Alary, avocat de Cédric Jubillar qui est mis en examen dans l'affaire de la disparition de son épouse, est revenu ce mercredi matin sur le nouvel épisode de ce fait divers aux multiples rebondissements.

Dernier en date: un appel téléphonique passé par Nadine F. , la mère de Cédric Jubillar à une émission de voyance sur une radio locale et dans lequel elle se dit "persuadée" de la culpabilité de son fils.

Un appel "privé"

Des propos non diffusés mais enregistrés et qui poussent les équipes de la radio à prendre contact avec l'avocate de la mère. Cette dernière se rétracte toutefois et évoque des propos tenus au cours d'"une discussion pas intime, mais privée" avec la nécessité pour elle "de se raccrocher à quelque chose".

"Il s'agit seulement d'un appel téléphonique vers un service de voyance, qui était privé", note Me Jean-Baptiste Alary sur notre antenne, estimant qu'il ne s'agit pas là d'une quelconque témoignage de la mère de Cédric Jubillar mais plutôt d'un recours "à un service privé proposé par ce média et qui consiste en des consultations auprès d'un voyant. C'est ce qu'elle est allée chercher."

"Elle n'est ni accusatrice, ni défenseuse de son fils"

L'avocat dénonce par conséquent un enregistrement "clandestin" et obtenu "de manière déloyale" par la station de radio qui a retranscrit l'échange: ""cette diffusion là me choque sur un plan déontologique". En outre, Me Jean-Baptiste Alary considère que "juridiquement, en terme de loyauté de la preuve [...] on puisse verser au dossier une preuve obtenue par la fraude".

"Elle n'est ni accusatrice, ni défenseuse de son fils", poursuit l'avocat de Cédric Jubillar, "c'est simplement une personne qui au bout de neuf mois de médiatisation, et maintenant de combat judiciaire, est fatiguée et en recherche de vérité."

Une nouvelle demande de remise en liberté vers la mi-octobre

Interrogé enfin sur le deuxième rejet de demande de de remise en liberté de son client, Me Jean-Baptiste Alary n'envisage pas une nouvelle demande dans les jours qui viennent mais "probablement à l'issue de l'audition de Cédric Jubillar prévue pour la mi-octobre".

Mis en examen pour meurtre et écroué en juin dernier, Cédric Jubillar continue de clamer son innocence neuf mois après la disparition de son épouse. A ce jour, le corps de Delphine Jubillar n'a toujours pas été retrouvé.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles