La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 659,75
    +112,70 (+0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0556
    +0,0118 (+1,13 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    28 550,38
    +86,43 (+0,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    677,94
    +435,26 (+179,36 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Bye bye la reconnaissance faciale pour se connecter : place à une autre app d’identité numérique

CNIe carte nationale d'identité électronique
CNIe carte nationale d'identité électronique

Le gouvernement a en tête une application pour interagir avec des services publics ou privés. Elle n’exploitera plus aucune donnée biométrique, pour éviter une polémique comme Alicem, mais s’articulera autour de la nouvelle carte d’identité électronique. L’app ne sera pas obligatoire.

Alicem est morte, vive le service de garantie de l’identité numérique. Au Journal officiel du 27 avril 2022, le gouvernement a fait publier un décret concernant un « service de garantie de l’identité numérique » (SGIN). Derrière ce nom obscur se cache en fait le projet d’une application mobile, qui vise à identifier et authentifier les personnes pour accéder à des services publics ou privés, en mobilisant la nouvelle carte nationale d’identité électronique (CNIe).

En résumé, un individu possédant un smartphone accueillant la technologie NFC (qui permet une communication en champ proche) pourra lire les données que la CNIe stocke pour se connecter à tel ou tel site. Via l’application mobile dédiée, cette lecture sans contact va, en pratique, ressembler au geste que l’on fait lorsque l’on pose une carte bancaire sur un terminal de paiement, ou bien le smartphone sur une borne de transport pour valider son ticket.

Voilà à quoi ressemble la nouvelle carte nationale d’identité électronique. // Source : Ministère de l’Intérieur
Voilà à quoi ressemble la nouvelle carte nationale d’identité électronique. // Source : Ministère de l’Intérieur

Une app qui succède au projet controversé d’Alicem

Ce décret a également pour effet d’abroger un précédent texte, datant du 13 mai 2019.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles