Marchés français ouverture 1 h 47 min
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,72 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,83 (-1,92 %)
     
  • Nikkei 225

    27 936,97
    -92,60 (-0,33 %)
     
  • EUR/USD

    1,1288
    -0,0029 (-0,26 %)
     
  • HANG SENG

    23 470,57
    -296,12 (-1,25 %)
     
  • BTC-EUR

    43 222,96
    -877,25 (-1,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 253,60
    -188,16 (-13,05 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     

Britney Spears "réclame justice" pour le "mal" infligé par sa famille dans un nouveau message corrosif

·2 min de lecture
Britney Spears en mars 2011 - Max Morse / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Britney Spears en mars 2011 - Max Morse / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Britney Spears exprime à nouveau sa rancœur envers sa famille. Ce mardi, la chanteuse américaine publie un long message sur Instagram dans lequel elle demande "justice" pour le "mal" qui lui a été fait ces 13 dernières années, durant lesquelles sa tutelle était gérée par son père Jamie.

"Ce message s’adresse à ma famille… pour m’avoir fait plus de mal que vous ne le saurez jamais!", écrit-elle. "Je sais que la tutelle sera bientôt levée mais je réclame quand même justice! Je ne mesure qu’1,63 mètre et toute ma vie j’ai été celle qui devait prendre de la hauteur."

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Cette nouvelle publication laisse la porte ouverte à des poursuites judiciaires de la chanteuse contre le clan Spears. Une menace déjà agitée ces dernières semaines par Mathew Rosengart, l’avocat de la chanteuse. Lorsque la gestion de la tutelle a été retirée au père de Britney Spears, fin septembre, le conseil de la star avait déclaré vouloir examiner "de fond en comble" le comportement de ce dernier au cours des 13 dernières années, comme le rapportait Associated Press.

En outre, Britney Spears multiplie les messages virulents à l'égard de sa famille. "Dieu ait pitié d'eux si jamais j'accorde une interview!", prévenait-elle il y a quelques semaines.

Une décennie de conflit

Britney Spears avait été placée sous la tutelle de son père en 2008, après sa descente aux enfers très médiatisée. Elle avait toujours gardé le silence sur les coulisses de cette mesure judiciaire jusqu’à ces derniers mois. Portée par le mouvement #FreeBritney, qui réclamait sa libération sur les réseaux sociaux, la chanteuse a commencé à s'exprimer sur sa situation, devant la justice ou sur Internet. En juin dernier, elle a pris la parole devant le tribunal de Los Angeles pour dénoncer une tutelle "abusive", qui l'a laissée "traumatisée".

Elle avait notamment assuré que cette mesure lui interdisait de se remarier ou de retirer son stérilet, bien qu'elle désire avoir un troisième enfant. Elle s'est également montrée très virulente envers sa famille, et principalement son père, à plusieurs reprises: "Mon père gère ce que je porte, dis, fais ou pense", avait-elle par exemple déclaré sur Instagram en juillet.

Si la tutelle a été retirée au père de la star, la mesure est toujours en place. La juge Penny, en charge du dossier, a fixé au 12 novembre une nouvelle audience destinée à l’entériner formellement.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles