Publicité
Marchés français ouverture 43 min
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    38 882,26
    +161,79 (+0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0733
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 009,57
    -103,06 (-0,57 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 422,32
    -462,06 (-0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 426,91
    +9,03 (+0,64 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     

Bourse : Société générale, BNP Paribas, Thales, Engie… au programme de Momentum

Westend61/Getty Images

Le CAC 40 a signé une semaine sans relief. La BCE a baissé jeudi ses taux directeurs, faisant passer le taux de dépôt à 3,75% après neuf mois à 4%, mais la Banque centrale de la zone euro ne s’est pas engagée à d’autres baisses de taux. Après les surprises à la hausse (négatives pour un investisseur en actions) sur les salaires et l’inflation dans le secteur des services, les propos de la BCE ont été encore plus prudents que prévu. Prise au pied de la lettre, cette communication pourrait même suggérer que la baisse du taux directeur de ce jeudi pourrait être isolée, mais le scénario de la BCE et l’analyse présentée par sa présidente Christine Lagarde pendant la conférence de presse continuent de militer pour des baisses de taux prudentes, juge LBP AM, le gérant d’actifs de La Banque Postale.

La BCE continue en effet d’anticiper un retour de l’inflation vers sa cible de 2% à horizon un an et demi. Elle juge en outre que les taux restent bien au-dessus de leur niveau de long terme, d’où un potentiel de baisses de taux sans que la politique monétaire ne devienne accommodante. Enfin, le reflux de l'inflation (et des anticipations d'inflation) depuis la dernière hausse de taux de la BCE «a fait progresser le taux réel (le niveau de taux directeur après déduction de l’inflation ou des attentes d’inflation, NDLR), si bien que la politique monétaire de la BCE est en réalité plus restrictive aujourd'hui qu'elle ne l'était à l'époque», note LBP AM, pour qui, en prenant ces arguments au pied (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les coulisses de la nouvelle compagnie qui défie la SNCF dans l'Ouest !
WePost, le Blablacar de la livraison de colis... en train !
Jusqu’à 50 000 euros de réductions d’impôt si vous misez sur le «Google de demain»…
Nouveau bol d'air pour l'enseigne de cosmétiques The Body Shop
La Chine se débarrasse de ses dollars et achète de l’or à tour de bras