Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 094,01
    +608,02 (+1,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 348,60
    -11,73 (-0,86 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Bourse : la banque des techs fait plonger tout le secteur

Les difficultés financières du groupe SVP Financial Group, principale banque des entreprises technologiques, ont causé une panique au sein du secteur bancaire, provoquant un chute globale des valeurs en Bourse. (image d'illustration)  - Credit:BENJAMIN POLGE / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Les difficultés financières du groupe SVP Financial Group, principale banque des entreprises technologiques, ont causé une panique au sein du secteur bancaire, provoquant un chute globale des valeurs en Bourse. (image d'illustration) - Credit:BENJAMIN POLGE / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Une journée inquiétante. Ce vendredi 10 mars restera dans les mémoires pour le secteur bancaire mondial avec une chute des cours en Bourse, conséquence des inquiétudes sur les difficultés de l'américain SVB Financial Group, un partenaire financier privilégié de nombreuses entreprises technologiques.

Les autorités américaines ont annoncé vendredi avoir fermé la Silicon Valley Bank, qui s'est soudainement retrouvée en difficulté, et avoir confié le contrôle des dépôts à l'agence américaine chargée de les garantir. Cette dernière prévoit de rouvrir les agences de la banque lundi et d'autoriser à court terme les clients à retirer jusqu'à 250 000 dollars, soit le montant habituellement garanti par la FDIC.

Les échanges électroniques sur le titre de la banque américaine SVB ont été suspendus vendredi, a indiqué la Bourse américaine Nasdaq. L'établissement est dans la tourmente après l'annonce, mercredi 8 mars, d'une augmentation de capital en urgence. La SVB a dévissé de plus de 60 % jeudi, les investisseurs s'inquiétaient d'importants retraits de clients, qui ont poussé la banque à cette augmentation de capital et à vendre en catastrophe un portefeuille massif de titres financiers.

PUBLICITÉ

À LIRE AUSSICoup de froid sur les marchés boursiers à cause de la Fed

Une réaction en chaîne

Cette « petite panique s'est déclenchée sur le thème du bankrun », une réaction en chaîne qui débute par des retraits massifs de clients, explique à l'Agence France-Presse David Bénamou, directeur [...] Lire la suite