Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    41 189,81
    +235,33 (+0,57 %)
     
  • Nasdaq

    18 018,46
    -490,88 (-2,65 %)
     
  • Nikkei 225

    41 097,69
    -177,39 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0940
    +0,0037 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    17 739,41
    +11,43 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 185,68
    -182,45 (-0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 340,89
    -1,43 (-0,11 %)
     
  • S&P 500

    5 590,98
    -76,22 (-1,34 %)
     

Boeing 787 : risque de panne et de dépressurisation en vol, selon un lanceur d’alerte

Pixabay

Un mécanicien aéronautique a saisi le régulateur américain de l'aviation civile, la FAA, pour l'alerter de possibles défauts d'assemblage et de maintenance sur des appareils 787, dont Boeing affirme qu'ils ont déjà été traités. Richard Cuevas a travaillé, à titre contractuel mais pas de salarié, pour Spirit AeroSystems, principal sous-traitant de Boeing, selon ses avocats, Debra Katz et Lisa Banks. Dans le cadre de ses travaux de réparation d'avions Boeing, le lanceur d'alerte dit avoir observé des pratiques «en-deçà des standards» de qualité concernant une cloison du fuselage du 787, un long-courrier.

Dans le détail, des ouvriers auraient percé des trous trop grands dans cette partie de l'appareil, ce qui entraînait un risque de panne électrique et de dépressurisation en vol, selon lui. M. Cuevas dit avoir constaté ces défauts sur trois avions et estime qu'au moins 10 à 12 787 pourraient être concernés. Il indique aussi avoir été témoin de la mauvaise application d'un revêtement d'étanchéité. Le mécanicien a effectué un signalement auprès de Spirit AeroSystems, puis de Boeing. Mais aucune des deux entreprises «n'a corrigé ces pratiques», selon les avocats du lanceur d'alerte. «M. Cuevas a été renvoyé (en mars 2024) après que son responsable l'a soupçonné d'avoir été à l'origine du signalement.»

Boeing a indiqué à l'AFP avoir mené des investigations après un signalement par un «travailleur contractuel d'un sous-traitant» et dit avoir «traité» les questions soulevées par ce rapport, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

BNP Paribas, Société générale... Moody's alerte sur l'impact des législatives sur les banques françaises
Des outils mécaniques professionnels au service de la qualité et de la sécurité
La Famille Morisset défend l’origine France et l’innovation de ses huiles alimentaires
Casino : la direction et les syndicats trouvent un accord sur le volet social du PSE
Saint-Gobain : importante acquisition dans la chimie de la construction