Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 915,59
    +701,80 (+1,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 391,48
    +60,59 (+4,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Duralex : trois offres de reprise déposées dont celle de la Scop des salariés

Hamka Fitra/Getty Images

La belle histoire de Duralex va-t-elle se poursuivre ? La verrerie de La Chapelle-Saint-Mesmin est en sursis depuis plusieurs semaines maintenant. Placée en redressement judiciaire le 24 avril par le tribunal d'Orléans, l’entreprise réputée pour ses verres incassables fait face à d'importantes difficultés financières, notamment liées à la guerre en Ukraine. Début juin, on apprenait que Duralex obtenait un nouveau sursis de trois semaines alors que quatre repreneurs potentiels s’étaient manifestés. Les repreneurs potentiels avaient jusqu’au 28 juin pour soumettre un dossier.

À en croire les informations de La République du Centre, trois offres fermes de reprise auraient été déposées. Parmi ces propositions, figure celle de la Scop des salariés, confirme France Bleu Orléans de source syndicale. Il s’agit d’un projet mené par 150 salariés et qui a le soutien des collectivités locales, dont la métropole d’Orléans. Cette dernière serait en effet prête à racheter le site de La Chapelle-Saint-Mesmin pour une somme comprise entre 5 et 8 millions d'euros. Dans ce dossier, la Région a aussi fait part de son intérêt et se serait engagée à se porter garant des prêts contractés par la Scop, voire de devenir actionnaire, selon France Bleu.

Combien d’offres ont été déposées officiellement ? Début juin, deux banques, un fonds d'investissement et la Scop avaient affiché leur intérêt. Mais selon La République du Centre qui s’appuie sur les informations du syndicat CFDT, le gestionnaire de fortune (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bourse : CAC 40, Crédit agricole, Carrefour, Orange, Airbus… au programme de Momentum
Tour de France 2024 : Dans les coulisses de la préparation de l'équipe Cofidis
Franprix : la pépite de Casino offre un lifting à ses magasins, et baisse drastiquement les prix
SNCF : les prix des billets de train ont-ils augmenté plus que prévu en un an ?
CAC 40 : la Bourse de Paris nerveuse avant le premier tour des élections législatives