Marchés français ouverture 7 h 17 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 523,95
    +281,74 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,2093
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    28 862,77
    +288,91 (+1,01 %)
     
  • BTC-EUR

    30 210,19
    -64,81 (-0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    711,31
    -23,84 (-3,24 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

BNP Paribas : la carte bancaire biométrique va coûter près de 160 euros

Marie-Eve FRÉNAY
·1 min de lecture
carte biométrique BNP
carte biométrique BNP

Payer par carte avec son empreinte digitale va bientôt devenir une réalité chez BNP Paribas. Après avoir testé cet automne sa carte bancaire biométrique, la banque prévoit d’étendre cette année sa commercialisation à l’ensemble de la France. Jusqu’alors BNP Paribas ne permettait qu’à quelques agences de la proposer à leurs clients et dans la limite de 10 000 cartes. Mais à partir du second semestre 2021, l’option biométrie sera accessible dans toutes les agences. En décembre, Céline Ansquer, directrice transformation, marketing et digital de la banque, indiquait au Parisien que cette carte allait être généralisée au premier semestre 2021, celle-ci étant plébiscitée par ses porteurs.

En revanche, l'option biométrique ne sera pas compatible avec toutes les cartes, mais seulement proposée avec la Visa Premier. L’originalité de cette Visa Premier biométrique consiste à se passer de code à 4 chiffres. La transaction n’est plus validée grâce à un code secret mais en apposant son empreinte digitale sur le lecteur prévu à cet effet et intégré à la carte. Jusqu’à présent, via le sans contact, seuls les paiements par carte d’un montant inférieur à 50 euros ne nécessitaient pas de saisir un code. La carte biométrique demeure toutefois associée à un code PIN pour payer ponctuellement de façon traditionnelle.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Bourse : les trois erreurs à ne pas commettre en 2021
- Assurance auto : une bonne nouvelle pour les sociétaires GMF
- Epargne financière : l'année record d'ING en 3 chiffres