La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 248,48
    -1 329,82 (-2,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Du biopic de Grégory Lemarchal à la nouvelle comédie romantique de Netflix, qui est Mickaël Lumière?

·4 min de lecture
Mickaël Lumière dans
Mickaël Lumière dans

Après avoir incarné le jeune Dov dans La Vérité Si Je Mens - Les Débuts et Grégory Lemarchal dans son biopic Pourquoi je vis, le jeune acteur Mickaël Lumière s'apprête à sortir de l'ombre de ces prestigieux modèles avec Friendzone, nouvelle comédie romantique disponible sur Netflix à partir de ce mercredi 29 septembre.

Le comédien de 26 ans y apparaît tel qu'il est au naturel, arborant fièrement les cheveux bouclés qu'il avait dû dissimuler pour ses deux précédentes prestations. "C’est la première fois qu’on me voit dans un film avec mes boucles", s'amuse-t-il.

Dans Friendzone, signé Charles Van Tieghem (Validé), Mickaël Lumière incarne Thibault, un infirmier à la recherche du grand amour. Lassé des relations platoniques, il croit voir sa chance tourner lorsqu'il rencontre Rose. Mais comment passer de meilleur pote à petit ami? C'est l'enjeu de cette comédie menée également par Manon Azem (Gangsterdam) et Fadily Camara (Docteur?).

https://www.youtube.com/embed/9-voNCYrc10?rel=0

"Le milieu sait que ce jeune homme est intéressant"

Avec Friendzone, Mickaël Lumière espère consolider sa place dans le cinéma français. Déjà très connu des castings, l'acteur a eu une ascension fulgurante. Arrivé à Paris de sa Nice natale à vingt ans à peine, en 2017, le jeune acteur qui joue depuis ses quatorze ans décroche dès l'année suivante un des rôles principaux La Vérité Si Je Mens - Les débuts.

"C’était le premier casting que j’ai décroché de ma vie", se souvient-t-il. "J'en avais déjà passé pour dire une phrase dans des téléfilms - que j'avais ratés - et là on me proposait le rôle principal! J'étais arrivé sur ce casting complètement par hasard. Ils avaient reçu des photos de moi de la part d’une agence de pub. Depuis, je travaille encore avec les directeurs de ce casting, Guillaume Moulin & David Baranes, qui sont devenus des amis."

Conspué par la critique et boudé par le public (à peine 200.000 entrées), La Vérité Si Je Mens - Les débuts n'a pas nui à sa carrière et n'a pas émoussé son enthousiasme. "On n’a pas rencontré le public, mais je le défendrai toujours", assure-t-il. "On y a mis tout notre cœur. C’est tellement de bons souvenirs pour moi. C’est une expérience folle sans laquelle je n’aurais rien pu faire donc je n'ai aucun regret, évidemment. Ça n'affecte pas tant le moral, mais ça nous apprend que rien n’est jamais acquis."

Son interprétation de Dov, personnage de séducteur invétéré précédemment incarné par Vincent Elbaz et Gad Elmaleh, lui a néanmoins permis de taper dans l'œil de Charles Van Tieghem: "Je l’avais trouvé très bon dans La Vérité Si Je Mens", confie-t-il.

"Il a une vraie présence. Dans un film décrié par la critique, parfois les acteurs peuvent très bien défendre leur partition. C’est très rassurant pour un metteur en scène." Pour les directeurs de casting aussi: "Le milieu sait que ce jeune homme est intéressant. Je l’ai proposé au casting et eux l’avaient aussi dans leur liste."https://www.youtube.com/embed/xIGf9RaHvSA?rel=0

"Une présence apaisante sur un plateau"

Mickaël Lumière a eu plus de chance avec Pourquoi je vis, téléfilm retraçant la vie du chanteur Grégory Lemarchal. Diffusé en septembre 2020, il a ému plus de 7,34 millions de téléspectateurs avec sa prestation. "C’était une expérience responsabilisante. Avec ce projet, j’ai compris ce que c’était de travailler un rôle. J’avais une grosse pression", indique-t-il. "J'y repense souvent. Je suis hyper nostalgique de cette période de tournage. C’était la plus belle expérience de ma vie."

Charles Van Tieghem loue un comédien très investi. "C’est quelqu’un de très solaire. Il a une présence apaisante sur un plateau. C’est un peu le chouchou, parce qu’il a quelque chose en lui de très attendrissant. Les équipes l’aiment beaucoup. Il est aussi attachant que son personnage dans Friendzone." Le réalisateur loue aussi un "acteur polymorphe" - notamment grâce à ces cheveux bouclés: "C’est un acteur avec lequel on peut s’amuser à avoir beaucoup de styles capillaires. Tout est possible avec lui."

"Un très bel avenir"

Mickaël Lumière a beaucoup de qualités humaines, mais aussi quelques défauts: "Il est gourmand et il a sa petite fierté." Il rate aussi beaucoup de castings: "J’ai été recalé pour une série Amazon Prime pas encore tournée. Je rate beaucoup plus de casting que je n'en décroche!" Il sera d'ici la fin de l'année dans Mon Ange, une mini-série de TF1 où il jouera face à Muriel Robin et Marilou Berry un autiste Asperger.

Il se murmure que Netflix France nourrit de grands projets pour lui, conclut Charles Van Tieghem. "J’ai vraiment le sentiment que ce film va le montrer tel qu’il est et montrer à quel point il est capable de tenir des films et d’avoir des premiers rôles sérieux. Je pense qu’il a un très bel avenir devant lui."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles