Marchés français ouverture 7 h 27 min
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,96 (-1,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,29 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 311,30
    +190,80 (+0,70 %)
     
  • EUR/USD

    0,9800
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    18 012,15
    -75,82 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    20 371,50
    -340,41 (-1,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    456,11
    -7,01 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     

Bientôt la fin des fraudes au CPF au téléphone et par SMS ?

Mon compte formation

Des parlementaires veulent actualiser la loi pour interdire les démarchages sur le compte CPF, qui fait l’objet de nombreuses tentatives d’abus.

Peut-on en finir avec les arnaques ciblant le compte personnel de formation (CPF), en faisant voter une loi qui interdit le démarchage téléphonique, par SMS et par mail ? C’est le but que cherche à atteindre une proposition de loi déposée à l’Assemblée nationale fin août, et qui sera discutée en séance à partir du 6 octobre. Court, le texte ne comporte que deux articles.

Le compte personnel de formation, dont l’accès ne passe que par une seule et unique adresse officielle (https://www.moncompteformation.gouv.fr), vise à accompagner la carrière professionnelle des Françaises et des Français. Cela prend la forme d’un fonds individuel qui augmente chaque année, jusqu’à un plafond de 5 000 euros.

Ce montant, variable d’une personne à l’autre, ne peut pas être retiré : il ne peut être dépensé qu’à travers une formation. Cela peut aller du bilan de compétences à une initiation en œnologie, en passant par le passage du permis de conduire, un aide à la pratique orale de l’anglais, à l’apprentissage des gestes de premiers secours ou une amélioration sur Excel. Il y a beaucoup de propositions.

Les sommes en jeu sont importantes et le CPF n’est pas toujours utilisé. Cet argent qui dort attire aussi les convoitises.

[Lire la suite]

VIDÉO - CPF : les 10 formations les plus suivies par les Français en 2022 (et leur prix)