La bourse ferme dans 1 h 47 min
  • CAC 40

    6 528,77
    +0,45 (+0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 759,12
    +3,06 (+0,08 %)
     
  • Dow Jones

    33 917,86
    -62,46 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0137
    -0,0043 (-0,43 %)
     
  • Gold future

    1 781,60
    +4,90 (+0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    23 174,38
    -278,45 (-1,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    559,12
    +1,39 (+0,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,47
    +1,36 (+1,54 %)
     
  • DAX

    13 679,72
    +53,01 (+0,39 %)
     
  • FTSE 100

    7 524,81
    +9,06 (+0,12 %)
     
  • Nasdaq

    12 917,71
    -20,42 (-0,16 %)
     
  • S&P 500

    4 270,02
    -4,02 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • GBP/USD

    1,2011
    -0,0040 (-0,33 %)
     

La BCE dévoile son bouclier pour les Etats endettés

L'exemple de l'Italie a sans doute incité la Banque centrale européenne (BCE) à agir plus vite que prévu. La BCe a annoncé ce jeudi 21 juillet un nouvel instrument pour protéger les Etats les plus fragiles contre des attaques spéculatives sur leur dette. Cet outil "pourra être activé pour contrer les dynamiques de marché injustifiées et désordonnées qui menacent gravement la transmission de la politique monétaire dans la zone euro", selon un communiqué publié à l'issue du Conseil des gouverneurs de la BCE. Depuis l'annonce en juin d'un durcissement de la politique monétaire par la BCE, les taux d'intérêt des dettes publiques européennes ont grimpé en flèche et l'écart entre les taux d'emprunts des différents pays s'est creusé. La BCE parle de "fragmentation" de la zone euro, qui entrave son objectif de retour d'une inflation à 2% et doit donc être combattue.

L'emprunt de l'Italie se négociait jeudi en matinée au taux moyen de 3,55%, soit 223 points de base au-dessus du taux allemand à 10 ans, réputé sans risque. Cet écart s'est creusé à 233 points à l'issue de la conférence de presse de la présidente de la BCE, Christine Lagarde, qui a annoncé un tour de vis plus important que prévu sur les taux directeurs, relevés pour la première fois depuis onze ans. Le jour de cette réunion de politique monétaire cruciale pour la zone euro, la BCE a dû faire face au séisme provoqué en Italie par la démission du chef du gouvernement, Mario Draghi. Sans prononcer devant la presse le nom de l'Italie, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La loi pouvoir d'achat adoptée par l'Assemblée
Le gouvernement veut contenir la dépense publique pour ramener le déficit sous les 3%
Elle attend le passeport de son fils depuis six mois et décide d’attaquer l'Etat
Il se fait passer pour son propriétaire, et détourne près de 100.000 euros
SNCF : le calvaire des usagers qui mettent 20h pour faire un Paris-Clermont

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles