La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 633,45
    +1 337,26 (+2,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Avis d'imposition 2021 : quand sera-t-il disponible ?

Marie RIALLAND
·1 min de lecture
Avis d'imposition, avis d'impôt
Avis d'imposition, avis d'impôt

Au final, combien aurez-vous payé d’impôt sur vos revenus 2020 ? Avec le prélèvement à la source, il est devenu un peu plus compliqué de répondre précisément à cette question. La réponse exacte et définitive se trouve dans votre avis d’imposition 2021. Un document que la Direction générale des finances publiques (DGFiP) mettra en ligne à partir de fin juillet, sur son site impots.gouv.fr. Selon votre situation fiscale, la date précise de mise à disposition sur Internet ou de réception sous forme papier dans votre boîte aux lettres peut varier et aller jusqu’à début septembre. Le calendrier ci-dessous vous permettra d’anticiper la réception de l’avis d’impôt.

Cet avis d’impôt est à conserver précieusement : il peut en effet vous être demandé pour bénéficier de certaines aides sociales, pour décrocher un logement ou obtenir une carte bancaire gratuite dans une banque en ligne.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Ma banque a-t-elle un problème avec les femmes mariées ?
- ASDIR : pour qui est-ce un avis d'impôt définitif ?
- Impôts : les plus riches doivent-ils se méfier d'une hausse des taxes ?