La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 666,01
    -1 441,17 (-4,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Avignon: pour un proche de la famille du principal suspect, "si c'est lui le coupable, c'est un accident"

·2 min de lecture

Auprès de BFMTV, l'un des proches de la famille du principal suspect dans l'affaire du policier tué à Avignon décrit ce dernier comme un petit délinquant entouré de mauvaises fréquentations, mais ne l'imagine pas être le meurtrier d'Éric Masson.

Une situation "inimaginable" pour Mehdi. Dans un entretien accordé à BFMTV, ce proche de la famille du principal suspect dans l'affaire du policier tué la semaine dernière à Avignon a du mal à croire que le tireur présumé soit ce jeune homme de 19 ans. 

"Je ne réalise pas, ça fait deux jours que je ne dors pas. Je n'arrive pas à réaliser ce qu'il fout en garde à vue. C'est choquant. C'est inimaginable", confie Mehdi à BFMTV.

Un jeune homme "timide"

Un "cauchemar" pour ce proche, qui parle d'un jeune homme réservé et même "timide", pour décrire celui qui a été arrêté dimanche soir avec deux autres hommes sur l'autoroute en direction de l'Espagne. L'homme et son complice, qui avaient passé plusieurs jours dans une cave à Avignon, nient cependant s'être cachés.

"Vous savez les jeunes, quand ils ne travaillent pas et qu'ils traînent dans les quartiers, en général ils n'ont pas de bonnes fréquentations", poursuit Mehdi.

"Ce n'est pas un meurtrier"

Il affirme cependant que le jeune suspecté d'avoir tiré mercredi dernier sur Éric Masson n'a pas le profil d'une personne ayant pu commettre ça: "Ce n'est pas une personne violente à ce point".

"Ce n'est pas un meurtrier. Si demain on me dit qu'il est coupable dans cette affaire-là, moi je dirais plutôt que c'est un accident [...] C'est pas quelque chose qui a été prémédité. Si c'est lui le coupable, je pense que c'était un accident", martèle Mehdi.

Le suspect et son complice doivent être présentés à des juges d'instruction ce mardi après-midi en vue de leur mise en examen, a indiqué le procureur d'Avignon ce mardi matin.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :