Marchés français ouverture 4 h
  • Dow Jones

    29 134,99
    -125,82 (-0,43 %)
     
  • Nasdaq

    10 829,50
    +26,58 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    25 984,51
    -587,36 (-2,21 %)
     
  • EUR/USD

    0,9556
    -0,0042 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    17 419,43
    -440,88 (-2,47 %)
     
  • BTC-EUR

    19 506,27
    -1 463,19 (-6,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    426,57
    -32,57 (-7,09 %)
     
  • S&P 500

    3 647,29
    -7,75 (-0,21 %)
     

Australie : la jolie prime promise par un employeur qui peine à recruter

Le taux de chômage de 3,5 % en Australie est le plus faible du pays depuis 70 ans. Pourtant, le Land Down Under connaît un autre problème majeur lié à l’emploi : le manque de personnel, relaient RFI et France Info. En effet, le pays se retrouve confronté à une pénurie de main d’œuvre dans plusieurs secteurs. C’est une conséquence directe de la politique très stricte de zéro Covid menée pendant deux ans. Cette stratégie a entraîné la fermeture des frontières et donc le manque d’immigration. Le gouvernement australien cherche à remédier à ce problème en installant des quotas d’immigration.

En 2023, le gouvernement australien souhaiterait relever les quotas d’immigration de 25 % afin d’accueillir jusqu’à 200 000 étrangers par an. Ce n’est pas la seule initiative menée par les autorités pour résoudre ce problème de manque de personnel. Ainsi, un sommet sur l’emploi sera organisé au mois de septembre. En attendant de voir des politiques à grandes échelles menées à travers le pays, certains employeurs cherchent par tous les moyens d’attirer de nouveaux travailleurs à l’image de Bill Drakopoulos.

Bill Drakopoulos est le PDG d’une chaîne de 15 restaurants et il juge que la proposition du gouvernement est intéressante : "C’est une formidable initiative, mais je voudrais qu’ils aillent encore plus loin. Nous allons continuer à faire pression sur le gouvernement pour augmenter ces quotas, en espérant que beaucoup de Français viendront !", réagit-il. Pourtant, il a besoin de répondre à un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Guerre en Ukraine : Emmanuel Macron appelle les Français à "payer le prix de la liberté"
Le Conseil national de la refondation sera lancé le 8 septembre, annonce Emmanuel Macron
La Poste : pourquoi trouver une boîte aux lettres jaune est de plus en plus difficile à Paris
Rouen : le Conseil d’État confirme la fermeture du River’s Pub après un accident mortel
La solution originale trouvée par le Japon pour améliorer ses finances