La bourse ferme dans 1 h 12 min
  • CAC 40

    6 047,99
    -25,36 (-0,42 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 534,72
    +1,55 (+0,04 %)
     
  • Dow Jones

    31 429,69
    -70,99 (-0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0576
    +0,0018 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    1 828,70
    -1,60 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    19 555,27
    -860,17 (-4,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    450,94
    -10,85 (-2,35 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,38
    -0,24 (-0,22 %)
     
  • DAX

    13 166,72
    +48,59 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    7 245,35
    +36,54 (+0,51 %)
     
  • Nasdaq

    11 509,20
    -98,42 (-0,85 %)
     
  • S&P 500

    3 896,33
    -15,41 (-0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • HANG SENG

    22 229,52
    +510,46 (+2,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,2284
    +0,0014 (+0,11 %)
     

Au fait, pourquoi Sonic s’appelle Sonic ?

Afin de concurrencer Nintendo et son célèbre plombier Mario, Sega s’est lancé dans la recherche d’une mascotte iconique au début des années 90 : Sonic. Mais quelle est l’origine de son nom ?

Les aventures du hérisson bleu commencent évidemment avec Sega, une société de développement de jeux vidéo et de consoles pour salon et borne d’arcade. Nommée d’après l’abréviation de SErvice GAmes, la multinationale existe depuis les années 1950. Elle concevait alors des juke-boxes pour les Américains basés au Japon pendant la Guerre de Corée.

Cette entreprise a beaucoup évolué au fil des décennies. Le studio qui nous intéresse est SEGA AM8, fondé en 1988, car il devient trois ans plus tard en 1991 la Sonic Team.

mario_vs_sonic_by_tpollockjr
mario_vs_sonic_by_tpollockjr

Pourquoi Sonic ?

L’histoire de Sonic débute avec Hayao Nakayama, le président de Sega au Japon, et Tom Kalinske, son homologue américain. Les deux avaient demandé au département Recherche & Développement du studio interne AM8 de concevoir une nouvelle mascotte pour la marque Sega, qui serait aussi le héros d’un jeu.

Parmi les propositions qui leur parviennent, on trouve un bouledogue, un loup, un tatou et celui qui est retenu dans un premier temps : un lapin dont les oreilles extensibles lui permettent de saisir des objets. Le personnage en question n’a toutefois pas l’image à la fois cool et rebelle que Sega voulait incarner.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles