Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    41 198,08
    +243,60 (+0,59 %)
     
  • Nasdaq

    17 996,92
    -512,42 (-2,77 %)
     
  • Nikkei 225

    41 097,69
    -177,39 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0943
    +0,0041 (+0,37 %)
     
  • HANG SENG

    17 739,41
    +11,43 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 672,57
    -516,46 (-0,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 339,45
    -2,88 (-0,21 %)
     
  • S&P 500

    5 588,27
    -78,93 (-1,39 %)
     

Attaques du Hamas en Israël: l'Espagne s'oppose au retrait des aides de l'UE en Palestine

Attaques du Hamas en Israël: l'Espagne s'oppose au retrait des aides de l'UE en Palestine

L'Espagne se dit en "désaccord" à la décision de retrait des aides économiques européennes versées en Palestine. L'UE a annoncé ce lundi le retrait de ces aides dépassant 600 millions d'euros en réaction aux attaques du Hamas contre Israël démarrées samedi.

Le chef de la diplomatie espagnole, José Manuel Albares a "eu une conversation téléphonique avec le commissaire (européen Oliver Varhelyi) pour lui faire part de son désaccord vis-à-vis de cette décision" et a demandé à ce qu'elle soit à l'ordre du jour de la réunion mardi des ministres européens des Affaires étrangères, a indiqué le ministère espagnol.

"Tous les paiements immédiatement suspendus, tous les projets réexamines, tous les budgets concernant des projets, y compris pour 2023, reportés jusqu'à nouvel ordre, réévaluation de tout le programme", a annoncé plus tôt ce lundi le commissaire hongrois en charge du voisinage et de l'élargissement, sur X (ex-Twitter).

Flou sur l'avenir des aides

Depuis, un commissaire européen à l'aide humanitaire a semé le trouble en assurant que l'aide à la Palestine serait maintenue.

"Tout en condamnant très fermement l'attaque terroriste du Hamas, il est impératif de protéger les civils et de respecter le droit international humanitaire. L'aide humanitaire de l'UE aux Palestiniens dans le besoin se poursuivra aussi longtemps que nécessaire".

Article original publié sur BFMTV.com