Publicité
Marchés français ouverture 4 h 36 min
  • Dow Jones

    39 806,77
    -196,82 (-0,49 %)
     
  • Nasdaq

    16 794,88
    +108,91 (+0,65 %)
     
  • Nikkei 225

    39 110,46
    +40,78 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0857
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 296,72
    -339,50 (-1,73 %)
     
  • Bitcoin EUR

    65 363,48
    +3 984,27 (+6,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 511,11
    +156,70 (+11,56 %)
     
  • S&P 500

    5 308,13
    +4,86 (+0,09 %)
     

Les astronautes d’Artémis II n’auront qu’un an et demi pour être prêts pour la Lune

Avant de lancer l’équipage d’Artémis II vers la Lune, la Nasa doit assurer leur entrainement. Les astronautes sont sur le point d’entamer cette formation : ils n’ont que 18 mois pour être prêts. La formation s’annonce intensive.

L’humain n’est pas retourné sur la Lune depuis 1972, soit depuis 51 ans. L’enjeu du programme Artémis de la Nasa est justement de mettre fin à cette attente, en ramenant des astronautes à la surface de la Lune. Leur pied devrait fouler le satellite vers 2027, avec la mission Artémis III. Mais, avant, il reste encore d’autres étapes à franchir : envoyer des astronautes autour de la Lune (sans s’y poser), à l’horizon 2024.

La mission Artémis I est déjà terminée : réalisée en 2022, elle n’a transporté aucun humain à son bord. Même si la Nasa a accumulé beaucoup d’expérience dans l’exploration humaine de la Lune, elle a préféré mener une première mission sans astronautes pour Artémis I, par mesure de précaution. C’est avec la seconde mission du programme que les humains commencent à voyager dans l’espace.

PUBLICITÉ

L’équipage d’Artémis II, précisément, est connu depuis début avril 2023 : il sera composé des Américains Christina Koch, Victor Glover et Gregory Reid Wiseman et du Canadien Jeremy Hansen. Avant de décoller vers leur objectif lunaire, ils vont devoir s’astreindre à un entrainement intensif. Cette formation est sur le point de commencer en juin,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : L'équipage d'Artémis II. // Source : Via Twitter @Nasa (photo recadrée et modifiée avec Canva)