Publicité
La bourse ferme dans 4 h 25 min
  • CAC 40

    7 341,31
    -172,42 (-2,29 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 767,87
    -94,00 (-1,93 %)
     
  • Dow Jones

    39 853,87
    -504,23 (-1,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0857
    +0,0013 (+0,12 %)
     
  • Gold future

    2 379,30
    -36,40 (-1,51 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 106,07
    -2 138,90 (-3,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 304,89
    -33,29 (-2,49 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,48
    -1,11 (-1,43 %)
     
  • DAX

    18 101,95
    -285,51 (-1,55 %)
     
  • FTSE 100

    8 087,41
    -66,28 (-0,81 %)
     
  • Nasdaq

    17 342,41
    -654,99 (-3,64 %)
     
  • S&P 500

    5 427,13
    -128,61 (-2,31 %)
     
  • Nikkei 225

    37 869,51
    -1 285,34 (-3,28 %)
     
  • HANG SENG

    17 004,97
    -306,08 (-1,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2877
    -0,0030 (-0,23 %)
     

Assurance vie, compte courant : votre argent peut-il être bloqué en cas de “bank run” ?

Capital

Scénario noir à l'horizon ? Le dimanche 9 juin, dans la foulée des résultats des élections européennes, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé la dissolution de l'Assemblée nationale. Cette décision ouvre une période d'instabilité politique, qui pourrait déboucher, d'ici quelques semaines, sur l'impossibilité de dégager une majorité, et donc de former un gouvernement, ou sur une situation inédite, avec l'arrivée au pouvoir du Rassemblement national (RN), grand vainqueur du scrutin européen.

Deux issues potentiellement inflammables pour la capacité de la France à se financer sur les marchés financiers. Et d'autant plus si on y ajoute l'état actuel du déficit public - 5,5% du PIB, soit presque le double de la limite fixée par les traités européens - et la récente dégradation de la note de la dette française par l'agence de notation Standard and Poor's. Or, dans le cas de figure où la France ne parviendrait plus à trouver des acheteurs pour sa dette, les épargnants pourraient craindre un écroulement du système financier, et la faillite de leur banque. Une peur qui pourrait créer une panique bancaire («bank run») : une ruée des Français vers les guichets pour récupérer leurs économies.

Mais alors, si la panique s’installe, provoquant des retraits massifs, que se passerait-il ? En France, c'est l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolutions (ACPR) qui est chargée de la supervision du secteur bancaire et de la «préservation de la stabilité du système financier», (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Prix de l’électricité : comment Bruno Le Maire peut-il promettre une baisse de 15% en 2025 ?
Qu'est-ce que l'IMGM, l'indemnité de mobilité géographique (ex-prime rideau) ?
Ils croient à une arnaque… avant de se rendre compte qu’ils ont vraiment gagné à l'EuroMillions !
Prix du gaz : comment échapper à la hausse de 12% au 1er juillet ?
AVF : l'aide aux vacances familiales de la Caf