Publicité
La bourse ferme dans 8 h 22 min
  • CAC 40

    7 598,63
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 916,80
    +19,36 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    40 358,09
    -57,35 (-0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0847
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    2 418,40
    +11,10 (+0,46 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 751,98
    -616,28 (-1,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 359,15
    -6,74 (-0,49 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,32
    +0,36 (+0,47 %)
     
  • DAX

    18 557,70
    +150,63 (+0,82 %)
     
  • FTSE 100

    8 167,37
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    17 997,35
    -10,22 (-0,06 %)
     
  • S&P 500

    5 555,74
    -8,67 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    39 154,85
    -439,54 (-1,11 %)
     
  • HANG SENG

    17 269,36
    -200,00 (-1,14 %)
     
  • GBP/USD

    1,2892
    -0,0017 (-0,13 %)
     

Arnaque : gare aux «Yahoo boys», ces escrocs qui vident vos comptes !

Pixabay

Décidément, il est de plus en plus difficile de faire confiance en ligne. Les escrocs sont à l’affût et regorgent d’ingéniosité quand il s’agit de prendre à défaut leurs victimes. Pour ce faire, ils se réinventent en permanence et développent de nouvelles techniques, rapporte Au Féminin, le 26 juin 2024. Jusqu’ici, l’une des plus répandues était le catfishing. Elle consiste à créer de faux profils pour séduire les potentielles victimes jusqu’à ce que l’une d’entre elles tombe dans le panneau et verse de l’argent au malfrat. Désormais, les escrocs agissent à visage découvert… ou presque.

Cette nouvelle arnaque est l’œuvre des «Yahoo boys». C’est le nom que l’on donne au Nigéria aux jeunes hommes qui participent à des escroqueries sentimentales. Le terme Yahoo leur a été assigné puisque c’est via cette messagerie qu’ils pratiquent régulièrement des activités frauduleuses. Grâce à l’intelligence artificielle, ils génèrent ce que l’on appelle des deepfakes. Ce sont des vidéos plus vraies que nature qui permettent de tromper la vigilance des internautes les plus aguerris. Grâce à cette technologie, il est possible d’utiliser le visage de quelqu’un d’autre en le superposant sur une autre personne dans une vidéo.

En couplant cette technique à des appels en direct sur des applications de visioconférence comme Zoom, les Yahoo boys peuvent abuser plus aisément leurs victimes. Ces dernières auront plus de mal à déceler la supercherie lorsque l’arnaqueur se prête volontiers à l’exercice de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Mercato TV et radio : Faustine Bollaert, Cyril Féraud, Valérie Damidot... qui va où ?
«Pas de panique» : le Covid-19 risque-t-il de perturber vos vacances ?
JO 2024 : Céline Dion à la cérémonie d’ouverture ? Ces incertitudes qui persistent
Ces chercheurs ont mis au point une «peau vivante»… pour robots !
Prix de l’Audace 2024 : Arte, Café Joyeux… découvrez ces «entreprises audacieuses»