La bourse ferme dans 26 min
  • CAC 40

    5 931,89
    -53,57 (-0,89 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 427,92
    -19,80 (-0,57 %)
     
  • Dow Jones

    30 128,57
    -145,30 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    0,9841
    -0,0044 (-0,44 %)
     
  • Gold future

    1 720,10
    -0,70 (-0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    20 421,24
    +55,67 (+0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    457,40
    -5,72 (-1,24 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,53
    +0,77 (+0,88 %)
     
  • DAX

    12 457,08
    -60,10 (-0,48 %)
     
  • FTSE 100

    6 990,19
    -62,43 (-0,89 %)
     
  • Nasdaq

    11 125,64
    -23,00 (-0,21 %)
     
  • S&P 500

    3 767,48
    -15,80 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 311,30
    +190,77 (+0,70 %)
     
  • HANG SENG

    18 012,15
    -75,82 (-0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,1186
    -0,0136 (-1,20 %)
     

Une arnaque au canapé fait des victimes sur Google Shopping

Si vous êtes à la recherche d'un canapé, vous avez peut-être aperçu cette annonce, supprimée depuis mais restée pendant des semaines dans les premiers résultats de Google Shopping, qui proposait la vente pour environ 360 euros d'un canapé convertible. Problème : une fois payé, le produit n'était jamais livré. La société Vehrnex, à l'origine de ces annonces, aurait arnaqué près de 700 personnes, rapporte Numerama dans une enquête publiée le mardi 3 mai. Google lui-même n'y aurait vu que du feu, puisqu'il aurait très bien classé le produit dont les commentaires, tous faux, vantaient les mérites, explique le site spécialisé dans les nouvelles technologies.

Les victimes auraient toutes été rassurées par l'existence d'un site web, aujourd'hui indisponible, mais toujours visible via le site d'archives en ligne Wayback Machine. Un faux service client qui a d'abord répondu avant de rester silencieux, et une centaine d’avis sur Trustpilot, un site d'avis de consommateurs, particulièrement laudatifs, auraient fait pencher la balance en faveur de l'achat.

Numerama pointe, dans son article, la responsabilité des plateformes qui ont conduit à l'arnaque, dont Google Shopping, ou encore CDiscount qui ont enregistré Vehrnex comme revendeur alors qu'il s'agissait d'une arnaque. Contacté par nos confrères, CDiscount n'avait pas répondu avant la diffusion de l'enquête, pendant qu'un porte-parole de Google expliquait prendre très au sérieux "les pratiques commerciales malhonnêtes" considérées comme (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pizza Buitoni : une nouvelle plainte met en cause la gamme "Bella Napoli"
Les placements qui cartonnent en France, pouvez-vous contester une augmentation de loyer ? Le flash éco du jour
Cinq mois de prison pour avoir dérobé une fortune à un enfant de 9 ans
Le ministère des Armées aurait signé un gros contrat avec 16 cabinets de conseil
Russie : l'Iliouchine II-80, l'avion utilisé en cas de guerre nucléaire, a volé au-dessus de Moscou