Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 320,80
    -20,28 (-0,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 377,75
    +46,85 (+3,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Apple Intelligence pourrait générer un nouvel élan pour les ventes d’iPhone

Shkuru Afshar/Wikimedia Commons

Les ventes d'iPhone vont-elles s'envoler à la rentrée ? Mardi 11 juin, l'action Apple s'est envolée, au lendemain de la présentation de son nouveau système d'intelligence artificielle (IA) générative, enfin plébiscitée à Wall Street après une longue séquence terne. Le titre a bondi de 7,26% à 207,15 dollars, un record historique, aidant l'indice Nasdaq, domicile de la majorité des valeurs technologiques, à franchir lui aussi un nouveau record. Au plus haut de son histoire, Apple est revenu à portée de fusil de la première capitalisation mondiale, Microsoft, qui l'avait dépassé en début d'année.

Depuis son siège de Cupertino (Californie), l'entreprise à la pomme a dévoilé lundi Apple Intelligence, sa nouvelle nomenclature d'IA générative qui va équiper désormais ses appareils, de l'iPhone au Mac. Elle permet d'optimiser l'utilisation des fonctions de base d'un iPhone, mais aussi celle des applications. Les utilisateurs pourront désormais, sur simple demande en langage courant, par oral ou par écrit, créer un émoji, retrouver une photo dans leurs albums ou une recommandation de livre sans nécessairement se souvenir si le conseil a été donné par sms, courriel ou un autre canal.

«Apple a enfin rompu son silence sur l'IA», a salué, dans une note, Matt Britzman, analyste d'Hargreaves Lansdown, qualifiant la séquence de «moment clé pour Apple, qui a été à la peine concernant cette innovation ces derniers temps». Même si le groupe cofondé par Steve Jobs est parti très tard sur la voie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Boeing enregistre un nombre de commandes famélique au mois de mai
Taux d’intérêt : les politiques de la Fed et de la BCE vont-elles faire le grand écart ?
Atos s’effondre en Bourse, Alten pourrait racheter une branche stratégique
Elon Musk pousse un coup de gueule contre le «logiciel espion effrayant» d'Apple et chatGPT
La pépite française Mistral annonce une levée de fonds de 600 millions d'euros pour l’IA