Publicité
La bourse ferme dans 7 h 36 min
  • CAC 40

    7 650,76
    -20,58 (-0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 924,85
    -22,88 (-0,46 %)
     
  • Dow Jones

    39 134,76
    +299,90 (+0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0681
    -0,0025 (-0,23 %)
     
  • Gold future

    2 374,10
    +5,10 (+0,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 180,64
    -1 441,25 (-2,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 353,73
    -6,60 (-0,48 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,15
    -0,14 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 202,96
    -51,22 (-0,28 %)
     
  • FTSE 100

    8 256,46
    -16,00 (-0,19 %)
     
  • Nasdaq

    17 721,59
    -140,64 (-0,79 %)
     
  • S&P 500

    5 473,17
    -13,86 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 023,89
    -311,43 (-1,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,2642
    -0,0019 (-0,15 %)
     

Apple et Google main dans la main contre le stalking par traqueurs Bluetooth

D’ici la fin de l’année 2023, Apple et Google proposeront un standard visant à empêcher l’utilisation malveillante de traqueurs Bluetooth, comme l’Apple AirTag, le Samsung SmartTag ou les produits de Tile.

Les traqueurs Bluetooth peuvent-ils servir à espionner des individus ? Si Apple, Samsung, Tile ou Chipolo n’aiment pas trop qu’on leur pose cette question, tous sont obligés de constater que leurs produits, lorsqu’ils sont mal utilisés, peuvent devenir de redoutables outils malveillants. Apple, avec son AirTag, tient le parfait exemple. La marque a longtemps défendu son traqueur sorti en 2021, avant d’annoncer de nombreux changements en 2022 pour limiter ses fonctions. Le problème n’est pas l’AirTag en lui-même, mais ce qu’en font les gens. Certains vendent par exemple des AirTags modifiés, avec le haut-parleur arraché, pour pouvoir espionner sans émettre de son.

Le 2 mai 2023, Apple, Google, Samsung, Tile, Chipolo, eufy Security et Pebblebee ont annoncé vouloir créer une norme pour éliminer les risques de détournement de ces outils. Leur idée est simple : permettre à tous les appareils de se reconnaître entre eux, pour empêcher toute utilisation malveillante. Une alliance rare, qui nous rappelle dans de plus petites mesures celle qui a abouti à la création de Matter, le standard pour la maison connectée.

Pour aller plus loin

Les AirTags d'Apple // Source : Louise Audry pour Numerama
Les AirTags d'Apple // Source : Louise Audry pour Numerama


Apple tente de désamorcer la polémique autour du AirTag avec plusieurs changements

Android et iOS,

[Lire la suite]