La bourse ferme dans 2 h 37 min

Cette animation d'un planétologue montre ce qui se passerait sans années bissextiles

James O'Donoghue passe son temps libre à faire des animations de concepts astronomiques pour montrer comment la Lune s'éloigne de la Terre ou l'immensité de notre système solaire. Il a réalisé celle-ci pour expliquer pourquoi 2020 est une année de 366 jours. Comme le montre sa vidéo (ci-dessous), les années bissextiles résolvent un problème dans notre façon de compter le temps : une année comporte 365 jours alors que l'orbite de la Terre autour du soleil prend en réalité 365,242 jours.

L'animation de James O'Donoghue révèle ce qui se passerait si nous n'avions pas d'années bissextiles : après 400 ans, nos mois civils dériveraient vers de nouvelles saisons.

Sur le plan astronomique, les saisons sont marquées par les équinoxes et les solstices. L'équinoxe se produit deux fois par an, en mars et en septembre, lorsque l'équateur terrestre est aligné avec le centre du Soleil. Le jour et la nuit ont alors une durée presque égale partout sur la planète. Après cela, les saisons changent. Les jours s'allongent et les nuits se raccourcissent d'un côté de la planète, et vice versa de l'autre. Inversement, lors des solstices, le Soleil est à son point le plus éloigné de l'équateur, et les longueurs du jour et de la nuit sont les plus inégales.

Comme il faut 365,242 jours à la Terre pour se déplacer d'un équinoxe à l'autre, nos calendriers accusent chaque année un retard de 0,242 jour par rapport aux saisons réelles. Ce quart de jour supplémentaire équivaut à une journée entière tous les quatre ans. Les années bissextiles permettent donc de réaligner nos calendriers sur les saisons astronomiques.

"On ne peut pas simplement ajouter six heures à la fin de notre année pour régler ce problème, car le Soleil se lèverait alors six heures plus tôt le lendemain", explique James O'Donoghue. "Nous pourrions le faire si nous ne nous soucions pas du rapport entre l'horloge de 24 heures et les levers et couchers du soleil". Les années bissextiles sont la solution la moins déroutante, conclut-il :

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Avez-vous vraiment besoin de gel hydroalcoolique pour vous laver les mains ?
La pollution de l'air tuerait plus que les guerres, le paludisme, le tabagisme ou le sida
Nintendo annonce le lancement officiel du mode multijoueur sur 'Mario Kart Tour'
Airbnb pourrait repousser son introduction en Bourse à cause du coronavirus
La maison-mère du groupe Casino va pouvoir régler ses dettes après l'approbation de son plan de sauvegarde