Publicité
Marchés français ouverture 4 h 30 min
  • Dow Jones

    38 989,83
    -97,57 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    16 207,51
    -67,39 (-0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    39 940,61
    +29,81 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0855
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    16 217,20
    -378,77 (-2,28 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 739,64
    +4 069,29 (+6,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 130,95
    -6,13 (-0,12 %)
     

Une Américaine arrêtée pour avoir tenté de revendre une voiture de location

Arrêtée pour avoir essayé de vendre la voiture qu'elle louait (Photo : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

Après avoir mis en vente le véhicule pour la moitié de sa valeur, la jeune femme a présenté un faux permis de conduire lorsqu'elle a été contactée par un acheteur potentiel.

Elle a sans doute cru avoir trouvé une combine idéale pour se faire de l'argent facile. Une habitante du Texas (États-Unis) a été arrêtée ce week-end après avoir essayé de vendre à son profit une voiture qu'elle avait pris en location quelques jours plus tôt.

Comme l'explique Fox News, la police a dans un premier temps été appelée par un homme qui cherchait à acheter une voiture d'occasion et était tombé sur une annonce étrange, proposant une Toyota Camry de 2022 quasiment neuve, pour la moitié de sa valeur sur le marché.

"On s'est aperçu que rien ne correspondait"

Après avoir contacté la vendeuse, l'individu lui avait demandé de lui envoyer une preuve d'identité et une copie des papiers du véhicule. Intrigué par le permis de conduire fourni par la jeune femme, qui semblait être un faux, il a décidé de contacter les forces de l'ordre.

Ces dernières ont ensuite mené une rapide enquête qui a révélé des incohérences évidentes. "En analysant les informations du permis, on s'est aperçu que rien ne correspondait", indique ainsi une source policière citée par Fox News.

La Toyota saisie et rendue à l'agence de location

Grâce au numéro d'identification du véhicule, les enquêteurs ont par la suite réussi à retrouver son véritable propriétaire, qui n'était autre qu'une agence de location ! En accord avec l'acheteur potentiel qui les avait alertés, les forces de l'ordre ont organisé un rendez-vous avec la vendeuse illégitime.

Cette dernière a donc été interpellée et la Toyota a été saisie, avant d'être rendue à l'agence de location. La jeune femme, dont l'identité n'a pas été précisée, a été mise en examen dans la foulée pour vol, mais aussi pour faux et usage de faux.

VIDÉO - Une voiture découverte coincée à la verticale au milieu d'une rivière