Marchés français ouverture 2 h 13 min
  • Dow Jones

    31 188,38
    +257,86 (+0,83 %)
     
  • Nasdaq

    13 457,25
    +260,07 (+1,97 %)
     
  • Nikkei 225

    28 738,86
    +105,40 (+0,37 %)
     
  • EUR/USD

    1,2142
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    30 082,87
    +440,59 (+1,49 %)
     
  • BTC-EUR

    28 404,42
    -207,63 (-0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    682,14
    -18,47 (-2,64 %)
     
  • S&P 500

    3 851,85
    +52,94 (+1,39 %)
     

Amazon achète ses propres avions pour garantir la livraison de ses produits

Cyprien Tardieu
·2 min de lecture
Amazon achète ses propres avions pour garantir la livraison de ses produits

Pour la première fois en 2021, Amazon va devenir propriétaire de ses propres avions. Un pas supplémentaire pour assurer toujours plus de livraisons.

On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Ce vieil adage, Amazon a décidé de le faire sien. Pour commencer l’année de la meilleure des façons et valider les excellents résultats obtenus en 2020, le géant américain s’est offert onze Boeing. Objectif : Faire en sorte de répondre aux besoins en livraison à tout moment.

Jusqu’à présent, l’entreprise fondée et dirigée par le multimilliardaire Jeff Bezos louait des avions pour livrer l’ensemble de ses colis. Dès cette année, le mastodonte du e-commerce pourra compter sur sept appareils de la compagnie Delta. Elle devra patienter une année supplémentaire pour utiliser les quatre Boeing de la compagnie Westjet.

VIDÉO - Amazon : comment des produits s'échangent gratuitement pour obtenir de faux commentaires élogieux

Une année 2020 gargantuesque

“Avoir un mélange d'avions dont nous sommes locataires et propriétaires dans notre flotte grandissante nous permet de mieux gérer nos opérations, de tenir le rythme et donc les promesses faites à nos clients”, a justifié Sarah Rhoads, vice-présidente d'Amazon Global Air, dans un communiqué. Grand gagnant du confinement mondial, Amazon a enregistré jusqu’à 11 000 dollars (environ 9 000 euros) de vente de produits et services par seconde au printemps dernier d’après The Guardian.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Ce contexte particulier a largement profité au portefeuille de Jeff Bezos devenu au coeur de l’été le premier homme à pouvoir revendiquer une fortune supérieure à 200 milliards de dollars. Et ce malgré les protestations de certains salariés qui n’ont pas hésité à installer des guillotines et tenir un siège devant la demeure de l’homme le plus riche du monde pour réclamer des hausses de salaire.

Ce contenu peut également vous intéresser :