La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 025,13
    -131,56 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    11 942,96
    -170,83 (-1,41 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0732
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    21 407,82
    -253,56 (-1,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    529,28
    -7,61 (-1,42 %)
     
  • S&P 500

    4 127,20
    -36,80 (-0,88 %)
     

Alstom confirme ses prévisions, chiffre d'affaires en nette progression

Wikimedia Commons

Les chiffres sont bons pour Alstom. Le constructeur ferroviaire français a vu son chiffre d'affaires et ses prises de commandes progresser au troisième trimestre de son exercice décalé 2022-2023, jugé "positif", ce qui lui permet de confirmer ses prévisions. Le chiffre d'affaires a progressé de 8% à 4,22 milliards d'euros d'octobre à décembre 2022 et les prises de commandes de 13% à 5,51 milliards, selon un communiqué publié mercredi. Le groupe français a notamment vendu des trains en Espagne et en Irlande, des locomotives au Kazakhstan et des métros en Inde, de même qu'il a comptabilisé pour 1,1 milliard d'euros de commandes pour la maintenance de l'Elizabeth Line, le nouveau RER de Londres. "Le troisième trimestre d'Alstom a été positif. Nous avons constaté une dynamique commerciale soutenue", s'est félicité le PDG Henri Poupart-Lafarge, cité dans le communiqué.

"L'environnement de marché reste positif, les clients confirmant leurs plans d'investissement dans toutes les régions", a-t-il ajouté. Sur les neuf premiers mois de son exercice (avril-décembre), le chiffre d'affaires d'Alstom a progressé de 8% à 12,27 milliards d'euros et les prises de commandes de 6% à 15,22 milliards. L'Europe a généré 60% du chiffre d'affaires et 62% des commandes, une proportion en légère baisse. Le matériel roulant représente un peu plus de la moitié des ventes. Le carnet de commandes, qui atteignait régulièrement des niveaux record ces derniers trimestres, s'est très légèrement dégonflé à 84,6 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pipigate : pour éviter de nouveaux scandales, cette compagnie aérienne sera plus sévère sur la distribution d'alcool en vol
Les actions des géants de l'immobilier vont-elles enfin remonter en 2023 ? Le conseil Bourse
Climat, gouvernance : les entreprises du CAC 40 font mieux mais ont encore une grosse marge de progression
SNCF : les billets pour les ponts du printemps en vente dès aujourd'hui
BNP Paribas veut baisser drastiquement ses financements au pétrole à l'horizon 2030