La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 015,10
    -124,15 (-1,74 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,62
    -76,52 (-1,82 %)
     
  • Dow Jones

    32 237,53
    +132,33 (+0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,0778
    -0,0058 (-0,5389 %)
     
  • Gold future

    1 981,00
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    25 847,67
    +555,75 (+2,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    597,33
    -21,06 (-3,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    69,20
    -0,06 (-0,09 %)
     
  • DAX

    14 957,23
    -253,17 (-1,66 %)
     
  • FTSE 100

    7 405,45
    -94,15 (-1,26 %)
     
  • Nasdaq

    11 823,96
    +36,56 (+0,31 %)
     
  • S&P 500

    3 970,99
    +22,27 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    27 385,25
    -34,35 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    19 915,68
    -133,92 (-0,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2233
    -0,0055 (-0,4514 %)
     

Air New Zealand pointe une incohérence dans les mémoires du prince Harry

Pixabay

"Voici la #SussexClass, apparemment bientôt disponible" : la compagnie aérienne Air New Zealand a lancé une petite pique au prince Harry, selon qui sa femme Meghan Markle a réservé en 2018 un vol... jamais opéré par cette compagnie. Dans ses mémoires intitulées "Le Suppléant", Harry affirme que Meghan a réservé un vol Mexique-Angleterre pour son père Thomas Markle en 2018."Nous lui avons dit, 'quitte le Mexique maintenant : un tout autre niveau de harcèlement est sur le point de s'abattre sur toi, donc viens en Grande-Bretagne. Maintenant'", écrit le prince dans son livre publié mardi. "Air New Zealand, première classe, réservé et payé par Meg", détaille-t-il.

La compagnie aérienne a réagi en affirmant qu'elle n'opérait pas cette ligne entre les deux pays et que ses services haut de gamme s'appelaient "Business Premier" et non première classe. "Voici la #SussexClass, apparemment bientôt disponible", a raillé Air New Zealand sur Facebook et Twitter, en référence aux titres de noblesse du couple. Harry et Meghan ont abandonné leurs devoirs envers la royauté en 2020 et déménagé aux Etats-Unis. Depuis, leurs relations avec la famille royale d'Angleterre sont très tendues.

La réconciliation semble d'autant plus impossible depuis la publication des mémoires d'Harry, que beaucoup considèrent encore plus explosives que prévu. Au-delà de la référence à Air New Zealand, "Le Suppléant" contient un certain nombre d'incohérences, comme un cadeau offert par la Princesse Diana à Harry en 1997, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Apple : Tim Cook demande une grosse baisse de salaire
Place du Marché (ex-Toupargel) placée en liquidation judiciaire, 1.900 emplois supprimés
Investir dans l’or physique, une valeur refuge
Elon Musk au Guinness des records après avoir perdu une partie de sa fortune
Veolia : les salariés désormais premiers actionnaires