Marchés français ouverture 5 h 50 min
  • Dow Jones

    32 717,60
    +323,35 (+1,00 %)
     
  • Nasdaq

    11 926,24
    +210,16 (+1,79 %)
     
  • Nikkei 225

    27 750,69
    -133,09 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,0834
    -0,0013 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    20 192,40
    +407,75 (+2,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    26 118,44
    +915,67 (+3,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    615,60
    +14,63 (+2,43 %)
     
  • S&P 500

    4 027,81
    +56,54 (+1,42 %)
     

Air France-KLM a remboursé le prêt massif de l’Etat

Pixabay

C'est un nouveau souffle pour la compagnie aérienne Air France-KLM. Le groupe a annoncé mercredi avoir fini de rembourser les prêts bancaires garantis que l'Etat français lui avait consentis pour l'aider à traverser la crise du Covid-19. Le groupe, revenu aux bénéfices en 2022 après deux années de pertes abyssales dues à la crise sanitaire, a reversé 2,5 milliards d'euros et avait déjà remboursé précédemment 1,5 milliard d'euros sur les 4 milliards de prêts garantis par l'Etat (PGE) dont il avait bénéficié au début de la crise, en 2020.

"Air France-KLM a conclu un accord avec l'État français et le syndicat de neuf banques ayant participé au +PGE+ (prêts garantis par l'Etat, ndlr) pour le remboursement intégral de l'encours de 2,5 milliards d'euros", a annoncé le groupe dans un communiqué. Après avoir dégagé un bénéfice net de 728 millions d'euros en 2022, il avait affirmé avoir "tourné la page" du Covid-19 qui lui avait fait perdre 7,1 milliards d'euros en 2020 et encore 3,3 milliards en 2021.

Outre ce retour dans le vert, Air France-KLM a atteint un niveau de chiffre d'affaires proche de celui de 2019, à 26,4 milliards d'euros, contre 27,2 milliards trois ans plus tôt. Sauvé de la faillite par les Etats français et néerlandais et après deux recapitalisations, le groupe est sorti intrinsèquement plus rentable de la crise. L'équipe dirigeante a mené un plan de réduction des coûts, se débarrassant de ses avions les moins profitables et réduisant ses effectifs à 75.500 équivalents (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

“Le Credit suisse ne pourra pas être laissé à l’abandon”
CAC 40 : pourquoi le Credit suisse fait-il tant trembler la Bourse ?
Airbus, Panzani, Guerlain… 20 photos pour plonger au cœur de l'industrie
Free : Iliad a gagné des millions d'abonnés en 2022, devient n°6 en Europe
Le dispositif du Girardin industriel, un outil de défiscalisation simple et efficace !