La bourse ferme dans 4 h 28 min
  • CAC 40

    5 820,83
    +28,04 (+0,48 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 721,14
    +14,52 (+0,39 %)
     
  • Dow Jones

    31 535,51
    +603,14 (+1,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,2035
    -0,0025 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 727,80
    +4,80 (+0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    40 705,92
    +824,17 (+2,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    985,55
    -1,10 (-0,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,71
    +0,07 (+0,12 %)
     
  • DAX

    14 083,79
    +70,97 (+0,51 %)
     
  • FTSE 100

    6 628,70
    +40,17 (+0,61 %)
     
  • Nasdaq

    13 588,83
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 901,82
    +90,67 (+2,38 %)
     
  • Nikkei 225

    29 408,17
    -255,33 (-0,86 %)
     
  • HANG SENG

    29 095,86
    -356,71 (-1,21 %)
     
  • GBP/USD

    1,3928
    +0,0007 (+0,05 %)
     

Agression de Yuriy à Paris : Neuf mineurs interpellés

·2 min de lecture

Neuf mineurs ont été arrêtés et placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la violente agression de Yuriy, à Paris.

Depuis le 15 janvier dernier, Yuriy, 15 ans, est hospitalisé après avoir été passé à tabac et laissé pour mort dans le XVème arrondissement de Paris. Jeudi 28 janvier, le parquet de Paris a annoncé que 9 mineurs ont été arrêtés et placés en garde à vue dans cette affaire qui a vivement ému les réseaux sociaux et la classe politique. Les mineurs «ont été placés en garde à vue des chefs de tentative d'assassinat, association de malfaiteurs en vue de commettre un crime et vol en réunion avec violences», complète le parquet.

Vendredi 15 janvier, autour de 18h30, Yuriy a été roué de coups après la sortie du collège, sur la dalle Beaugrenelle, une large esplanade du XVème arrondissement de Paris. Des images de vidéosurveillance, diffusées sur les réseaux sociaux et authentifiées par la famille, témoignent de la violence de l'agression. Allongé sur le sol, l'adolescent reçoit une pluie de coups de pieds, poings et même de barre de fer de la part d'une dizaine d'individus au visage dissimulé par des capuches.

Hospitalisé pour un traumatisme crânien, Yuriy a été opéré et plongé dans un coma artificiel dont il est aujourd'hui sorti. Il souffre de plusieurs blessures graves au crâne, d'un hématome entre le cerveau et le crâne et d'une contusion cérébrale. Son nez est également cassé, il a un doigt fracturé et plusieurs plaies à la cuisse. Après l'agression, la famille a lancé des appels à témoins sur la Toile, et dans le XVème arrondissement de Paris en placardant le visage de l'adolescent sur les murs pour retrouver ses agresseurs.

Les raisons de l'agression toujours inconnues

L’enquête, ouverte pour «tentative d'homicide volontaire en réunion», doit examiner, entre autres, la piste d'une agression par une bande de jeunes de(...)


Lire la suite sur Paris Match