Marchés français ouverture 50 min
  • Dow Jones

    34 364,50
    +99,13 (+0,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 855,13
    +86,21 (+0,63 %)
     
  • Nikkei 225

    27 131,34
    -457,03 (-1,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,1311
    -0,0019 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,28
    -464,18 (-1,88 %)
     
  • BTC-EUR

    31 734,43
    +360,64 (+1,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    814,68
    +4,08 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 410,13
    +12,19 (+0,28 %)
     

Affaire Khashoggi : un des suspects interpellé à l’aéroport de Roissy

·1 min de lecture
Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi a été assassiné en 2018 à Istanbul.
Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi a été assassiné en 2018 à Istanbul.

Les questions autour de l?assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, en 2018 à Istanbul, sont multiples et toujours sans réponse. Au matin du mardi 7 décembre, un membre présumé du commando a été arrêté à l?aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle et placé en rétention judiciaire. Alors qu?il s?apprêtait à prendre un vol pour Riyad, comme l?a indiqué une source judiciaire à l?Agence France-Presse, Khalid Alotaibi, 33 ans, a été interpellé par la police aux frontières.

Il a été placé en rétention judiciaire mardi matin dans le cadre d?un mandat d?arrêt international émis par la Turquie, a précisé une source judiciaire. À l?issue de sa rétention mercredi, il sera présenté au parquet général de la cour d?appel de Paris, qui lui notifiera le mandat d?arrêt, a poursuivi cette source.

À LIRE AUSSIMeurtre de Khashoggi : des noms ont été effacés du rapport du renseignement

Cinq Saoudiens précédemment jugés

Jamal Khashoggi, ancien proche du pouvoir saoudien, dont il était devenu un féroce détracteur, a été assassiné dans les locaux du consulat de son pays à Istanbul le 2 octobre 2018 par un commando d?agents venus d?Arabie saoudite. Son corps, démembré, n?a jamais été retrouvé.

Après avoir nié l?assassinat, Riyad avait fini par dire qu?il avait été commis par des agents saoudiens ayant agi seuls. À l?issue d?un procès opaque en Arabie saoudite, cinq Saoudiens ont été condamnés à mort et trois, à des peines de prison. Les peines capitales ont depuis été commuées.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles