Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 682,52
    -404,78 (-0,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 486,17
    +18,07 (+1,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Affaibli, Emmaüs veut contrer Vinted et Leboncoin

UNSPLASH

Emmaüs victime du succès de Vinted et de Leboncoin. C’est en tout cas le constat que fait l’association, qui vient d’organiser une campagne de communication pour tenter d’inciter le plus de personnes à faire des dons. Comme l’indique le site Actu.fr, l’association a même détourné, à sa manière, le slogan de Vinted ("Si tu ne le portes pas, vends-le" qui devient ainsi "Si tu ne le portes pas, donne-le").

Dans une vidéo, Emmaüs indique que c’est aujourd’hui "tout son modèle solidaire qui est menacé" dans le contexte actuel. L’association a ainsi publié de fausses annonces sur Vinted, en retouchant des vêtements avec le nouveau slogan, le tout dans le but de sensibiliser les utilisateurs de la plateforme aux dons. À la fin de la vidéo, Emmaüs remercie Vinted d’avoir "rendu visible cet appel aux dons". L’association rappelle également son engagement à "donner une meilleure seconde vie aux vêtements".

Avec ce slogan et cette opération, l’association fondée par l’abbé Pierre espère sortir de cette ombre qui n’a cessé de se faire ressentir depuis l’affirmation des plateformes de revente. Le but est également de "provoquer un électrochoc" auprès des utilisateurs de plateformes comme Vinted ou Leboncoin, mais sans pour autant faire de la culpabilisation, indique la présidente de l’association Valérie Fayard. Autre regret de l’association, ce sont désormais seulement 40% des produits donnés qui sont propres à la vente, contre 60% auparavant, explique Valérie Fayard auprès du Monde. Au total, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Banques, inflation, taux d’intérêt… “la BCE souffle le chaud et le froid”
Perquisitions chez Optical Center, visé par une enquête pour fraude fiscale et blanchiment
Mobility Corporate, une seule et même carte pour les frais de déplacements des professionnels
Casino réalise une grosse cession au Brésil et allège sa dette
La SNCF veut déployer son offre Ouigo en Italie d'ici 2026