Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 838,49
    -2 817,14 (-4,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

« Acheter des électeurs » : quand Lime essaie d’influencer le référendum sur les trottinettes électriques à Paris

Les utilisateurs parisiens de Lime ont reçu une offre particulière : des minutes de conduite offertes sur présentation d’une confirmation d’inscription aux élections électorales. Si elle n’est pas illégale, la pratique interroge, à quelques semaines de la tenue d’un important référendum à Paris.

C’est un message étonnant qu’a reçu, le 27 février 2023, le militant et activiste Elliot Lepers, également utilisateur de Lime. Le service de location de trottinettes électriques lui propose de gagner 10 minutes d’utilisation gratuites en échange d’un petit document : une preuve d’inscription sur les listes électorales de Paris.

« S’enregistrer pour voter peut avoir l’air compliqué, mais c’est en fait assez simple », peut-on lire dans le message. « Prouvez que vous êtes enregistrés et gagnez 10 minutes de ride gratuites ». Elliot Lepers s’insurge, et son message est bientôt repris sur Twitter par David Belliard, l’adjoint à la ville de Paris en charge des transports, qui publie à son tour un message sur Twitter : « Proposer d’acheter des électeurs, c’est franchement pas joli joli ! »

[Lire la suite]