Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    41 201,70
    +247,22 (+0,60 %)
     
  • Nasdaq

    18 027,76
    -481,58 (-2,60 %)
     
  • Nikkei 225

    41 097,69
    -177,39 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0942
    +0,0039 (+0,36 %)
     
  • HANG SENG

    17 739,41
    +11,43 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 004,00
    -293,39 (-0,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 338,40
    -3,93 (-0,29 %)
     
  • S&P 500

    5 595,63
    -71,57 (-1,26 %)
     

Achat immobilier : le diagnostic de performance énergétique (DPE) est-il vraiment fiable ?

Freepik / Capital

Il est devenu, au fil des années, l'un des éléments les plus scrutés par les acheteurs lors d’une vente immobilière. Mis en place en 2006, le diagnostic de performance énergétique (DPE), outil qui estime la consommation énergétique théorique d’un logement, est pourtant régulièrement décrié par les acteurs de l’immobilier. En cause : son manque supposé de fiabilité. S’il cristallise autant les critiques, c’est parce que les propriétaires sont dans l'obligation de réaliser un DPE pour avoir la possibilité de mettre leur bien en vente ou en location depuis 2021.

Concrètement, des diagnostiqueurs certifiés par l’Etat ont pour mission d'attribuer une étiquette, qui varie de A pour les logements les plus performants à G pour les passoires thermiques. Or un DPE erroné ou mal effectué peut faire chuter le prix d’un bien de plusieurs milliers d’euros. Alors le DPE est-il un outil vraiment fiable, ou les critiques sont-elles au contraire justifiées ? Une étude réalisée par le Conseil d’analyse économique (CAE), un organisme indépendant rattaché à Matignon, apporte des éléments de réponse à cette question.

Pour estimer la fiabilité du DPE, le Conseil d’analyse économique a mesuré l’écart entre la consommation d'énergie théorique d’un bien selon son DPE, et sa consommation réelle. Pour y parvenir, le CAE s’est appuyé sur les données bancaires anonymes de plus de 150 000 clients du Crédit mutuel. Ces données permettent d'estimer de manière précise la consommation d’énergie ces ménages, et de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : la ligne 14 prolongée, le nouveau paradis des primo-accédants ?
Assurance habitation : découvrez dans quels départements elle est plus chère
Rénovation énergétique : comment le DPE est devenu le terrain de jeu privilégié des fraudeurs
Immobilier : la solution du Nouveau Front populaire et du RN pour vous permettre d’acheter
Immobilier : achats, ventes, crédits… le marché bloqué par la dissolution de l’Assemblée ?