La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 815,20
    -114,81 (-0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

A320neo : Airbus décroche un gros contrat avec une compagnie chinoise

Bloomberg / Getty Images

La compagnie aérienne chinoise Xiamen Airlines a passé commande à Airbus de 40 appareils de la famille de monocouloirs A320neo, a annoncé jeudi 22 septembre l'avionneur. Xiamen Airlines, basée à Xiamen (Fujian, sud-est) et filiale du groupe China Southern, exploitait jusqu'ici exclusivement des avions du concurrent Boeing. "Elle passe à Airbus pour faire croître sa flotte, devenant le plus récent client d'Airbus", s'est félicité le groupe européen dans un communiqué.

L'entreprise n'a pas précisé s'il s'agissait d'appareils A320neo ou d'A321neo, plus longs, et n'a pas non plus donné le montant du contrat. Au dernier tarif catalogue, jamais appliqué, la commande dépasserait quatre milliards de dollars. Ce nouveau contrat chinois intervient près de trois mois après une méga-commande d'un ensemble de compagnies de l'ex-Empire du Milieu : 292 appareils, là aussi de la famille A320neo, pour Air China, China Eastern, China Southern et Shenzhen Airlines.

Bien qu'affaiblies par la pandémie, les compagnies aériennes dans le monde cherchent à se préparer pour une croissance du trafic mondial, qui devrait doubler dans les vingt prochaines années par rapport à 2019. Pour cela, elles se préparent à renouveler leurs flottes par des avions plus modernes, consommant moins de carburant et émettant donc moins de CO2. Et si le trafic aérien en Chine reste atrophié par les sévères restrictions sanitaires dans le pays, celui-ci devrait exploser dans les années à venir. La flotte d'appareils en service (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Xavier Niel va bientôt lancer Stancer, une nouvelle solution de paiement
La cliente est victime d'une fraude à la carte bancaire, Revolut refuse de rembourser
Logement : le coût de la sécheresse devrait atteindre un record en France
Violation de brevet : Meta condamnée à une très lourde amende
Energie : l'ammoniac, une solution crédible pour assainir le transport maritime mondial ?