La bourse ferme dans 7 h 59 min
  • CAC 40

    6 401,87
    +34,52 (+0,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 035,75
    +28,91 (+0,72 %)
     
  • Dow Jones

    34 327,79
    -54,34 (-0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,2201
    +0,0044 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    1 871,00
    +3,40 (+0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    36 970,64
    +55,38 (+0,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 252,02
    +54,10 (+4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,96
    +0,69 (+1,04 %)
     
  • DAX

    15 511,44
    +114,82 (+0,75 %)
     
  • FTSE 100

    7 081,91
    +49,06 (+0,70 %)
     
  • Nasdaq

    13 379,05
    -50,93 (-0,38 %)
     
  • S&P 500

    4 163,29
    -10,56 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    28 406,84
    +582,01 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 554,92
    +360,83 (+1,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,4195
    +0,0058 (+0,41 %)
     

Aération, tests... Les Français favorables à un protocole "strict" à l'école pour la rentrée de lundi

Hugues Garnier
·2 min de lecture

Alors que la rentrée scolaire en présentiel s'approche à grand pas pour les maternelles et les primaires, le syndicat enseignant Snes-FSU publie un sondage ce mercredi sur les attentes des Français.

Pour 83% des Français, le retour à l'école des élèves de maternelle et de primaire, prévu lundi, doit s'accompagner d'un "protocole strict", selon un sondage OpinionWay pour le syndicat enseignants Snes-FSU rendu public ce mercredi.

Une large majorité des personnes sondées dans cette enquête plaident pour la définition immédiate des personnes dits cas contact et la fermeture de la classe entière dès la survenance d'un cas positif. Dénoncé par les syndicats, le protocole sanitaire actuel, qui pourrait être révisé d'ici lundi, ne le prévoit que dans le cas des variants brésilien et sud-africain, le seuil est fixé à trois cas pour les autres souches.

"Ces derniers mois, les règles ont flotté, voire ont été allégées. Or un protocole strict et clair permet de casser les chaînes de contamination très rapidement", soutient le syndicat des enseignements de second degré.

Capteurs de CO2, masques...

75% des Français interrogés se disent par ailleurs favorables à l'installation de capteurs de CO2 et des systèmes d'aération dans les établissements scolaires. Deux outils dont l'usage permet de surveiller la qualité de l'air et aérer si besoin afin de limiter la propagation du Covid-19, et dont certaines collectivités ont fait l'acquisition en prévision de la rentrée.

En outre, près de 4 Français sur 5 (79%) souhaitent que des masques soient fournis gratuitement aux élèves et 73% sont favorables à des opérations de tests massives et régulières dans les établissements scolaires.

La cantine, un sujet qui continue d'inquiéter les parents

La question de la restauration en milieu scolaire préoccupe grandement les parents d'élèves: 87% des Français soutiennent l'organisation du temps de repas "dans un endroit sécurisé" pour les élèves. 

Qualifiées de "maillon faible" par Jean-Michel Blanquer, les cantines avaient néanmoins été maintenues ouvertes jusqu'à la fermeture des écoles, collèges et lycées le 5 avril dernier. Le Snes-FSU estime "possible" de prendre de nouvelles mesures "qui permettent à tous les élèves d’avoir accès à un repas tout en renforçant la sécurité sanitaire".

Enfin une majorité (55%) des parents d'élèves du secondaire déclarent ne pas avoir confiance dans le gouvernement pour régler les difficultés numériques déjà rencontrées lors de la semaine de travail à distance avant les vacances. Une crainte, à quelques jours de la rentrée des collégiens et des lycéens, qui doit d'abord reprendre les cours à distance lundi, avant un retour dans les établissements le 3 mai.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :