La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 033,70
    +247,75 (+0,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

"À 40 ou 50 ans, c'était plus difficile" : Josiane Balasko se confie sur la pénurie de rôles qu'elle a connue

·1 min de lecture

Actrice populaire s'il en est, Josiane Balasko a aussi montré au cours de sa carrière une sensibilité qu'ont finalement peu exploitée les réalisateurs français. Citons Bertrand Blier dans son Trop belle pour toi qui valut à la mère de Marilou Berry une nomination au César de la meilleure actrice en 1990 ou Guillaume Nicloux qui lui a donné de beaux rôles à contre-emploi (Holiday, le polar Cette femme-là). Dans les années 90, Josiane Balasko s'est surtout distinguée en tant que réalisatrice avec des comédies comme Gazon Maudit ou des oeuvres plus personnelles comme Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir des parents communistes. Mais, durant cette décennie et au début des années 2000, elle a finalement peu joué devant la caméra d'autres cinéastes. Un contraste fort avec son retour sur le devant de la scène depuis quelques années. Entre 2018 et 2020, la Madame Musquin du Père Noël est une ordure a été à l'affiche de pas moins de 11 films !

Et la source de rôles ne semble pas prête de se tarir puisque, dès ce 16 juin, Josiane Balasko retrouve son personnage de matriarche envahissante du film Retour chez ma mère pour la suite baptisée Un tour chez ma fille. Alexandra Lamy manque à l'appel mais Mathilde Seigner et Jérôme Commandeur sont, eux aussi, de retour. Une comédie qui met en lumière un phénomène de plus en plus récurrent : les seniors qui vivent leur temps libre de façon plus intense que leurs enfants. Dans un entretien au Parisien, l'actrice de 71 ans évoque ce sujet sans (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

La fleur du mal (Arte) : quel est lien entre le film de Claude Chabrol et un célèbre jeu télé français ?
Sputnik : espèce inconnue (Canal+ Cinéma) : c'est quoi ce film de science-fiction inspiré d'Alien ?
Momo (TF1) : qui est Isabelle de Araujo, la femme de Christian Clavier ?
Les sorties cinéma du mercredi 16 juin : Sans un bruit 2, La Nuée, Les 2 Alfred... (VIDEO)
Hocus Pocus (Disney+) : avez-vous reconnu la sorcière blonde du film ? (VIDEO)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles