La bourse est fermée
  • Dow Jones

    28 363,66
    +152,84 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    11 506,01
    +21,31 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    23 474,27
    -165,19 (-0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,1823
    -0,0043 (-0,37 %)
     
  • HANG SENG

    24 786,13
    +31,71 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    11 085,85
    +1 756,45 (+18,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,25
    +8,15 (+3,18 %)
     
  • S&P 500

    3 453,49
    +17,93 (+0,52 %)
     

La France mauvaise élève de l’écart salarial entre hommes et femmes dans l'UE

Cyprien Tardieu

Si les inégalités salariales entre les hommes et les femmes tendent à se réduire depuis une trentaine d’années, elles persistent malgré tout. Au vu des chiffres rapportés par la Commission européenne, la France est encore loin du compte.

14,8%. Voici l’écart salarial moyen entre les hommes et les femmes au sein des 27 pays de l’Union européenne en 2020. La France se situe juste au-dessus avec un taux de 15,5%, comme le rapporte la Commission européenne.

Une fois n’est pas coutume, les pays scandinaves ne sont pas exemplaires dans ce domaine. Ni la Finlande (16,3%), ni le Danemark (14,5%), ni la Suède (12,2%) ne parviennent à passer sous la barre des 10%. À l’inverse, la Roumanie, avec un écart de seulement 3%, est le pays le plus égalitaire. Le Luxembourg (4,6%) et l’Italie (5%) suivent juste derrière. Tous les pays de l’UE n’ont pas les mêmes objectifs en matière d’égalité salariale : deux d’entre eux dépassent même les 20% !