Publicité
La bourse ferme dans 5 h 46 min
  • CAC 40

    8 111,81
    +19,70 (+0,24 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 050,34
    +25,17 (+0,50 %)
     
  • Dow Jones

    39 671,04
    -201,95 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0846
    +0,0019 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    2 364,20
    -28,70 (-1,20 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 261,96
    -281,86 (-0,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 502,31
    -0,35 (-0,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,86
    +0,29 (+0,37 %)
     
  • DAX

    18 745,99
    +65,79 (+0,35 %)
     
  • FTSE 100

    8 374,42
    +4,09 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    16 801,54
    -31,08 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 307,01
    -14,40 (-0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,2716
    -0,0003 (-0,03 %)
     

Wall Street fait une pause, termine proche de l'équilibre

Le quartier de Wall Street, à New York (Charly TRIBALLEAU)
Le quartier de Wall Street, à New York (Charly TRIBALLEAU)

La Bourse de New York a observé une pause au cours d'une séance calme mardi, les indices terminant dispersés tout près de l'équilibre, peu déroutés par des résultats mitigés de Disney.

L'indice Dow Jones a grappillé 0,08% à 38.884,26 points, le Nasdaq a cédé 0,10% à 16.332,56 points et le S&P 500 a avancé de 0,13% à 5.187,70 points.

"C'était une séance plutôt calme sans grand élément catalyseur", a commenté pour l'AFP Steve Sosnick d'Interactive Brokers.

"Lundi le marché avait connu peu de volume d'échanges et aujourd'hui guère mieux, au cours d'une semaine déserte en terme d'indicateurs économiques et qui s'achemine vers la fin de la saison des résultats", a-t-il résumé.

PUBLICITÉ

Les indices ont ainsi repris leur souffle après trois jours de reprise, où ils avait été soutenus par des propos modérés sur les taux et l'inflation de la réserve fédérale américaine (Fed) et après un ralentissement bienvenu du marché de l'emploi.

"Le marché avait peut-être besoin d'une pause de consolidation", a observé également Karl Haeling de LBBW.

L'accueil glacial réservé aux résultats de Disney (-9,52% à 105,39 dollars) et à la firme de logiciels pour le renseignement Palantir (-15,09% à 21,41 dollars) n'a pas eu d'effet de contagion sur les indices.

Le groupe de divertissement, bon baromètre de la santé du consommateur américain, a vu son bénéfice largement amputé au deuxième trimestre de son exercice décalé (janvier à mars) du fait de dépréciations.

Le bénéfice net de Disney est tombé à 216 millions de dollars seulement, contre 1,5 milliard de dollars sur la même période de l'an dernier. Le chiffre d'affaires n'a augmenté que de 1% sur un an.

Point positif, les activités de streaming du groupe de Burbank (Californie) ont été pour la première fois bénéficiaires durant ce trimestre, après plusieurs années de pertes.

Palantir pour sa part était sanctionné malgré avoir affiché un bénéfice de 106 millions, contre 17 millions un an plus tôt, sur un chiffre d'affaires de 634 millions de dollars contre 525 millions.

Mais l'entreprise a reconnu que la croissance prévue des contrats venant du gouvernement ne se matérialisait pas aussi vite que prévu.

Les titres de Peloton Interactive, le fabricant d'appareils de fitness connectés, en difficulté depuis la fin du Covid, connaissaient leur meilleure journée depuis janvier, grimpant de 15,53% à 4,09 dollars.

Des investisseurs privés seraient sur les rangs pour racheter l'entreprise qui essaye de refinancer sa dette après trois ans de pertes, selon la chaîne CNBC.

Le sous-traitant de Boeing, Spirit AeroSystems, cité à l'occasion de certains problèmes de contrôle de qualité que connaît l'avionneur, n'a finalement cédé que 0,33% après avoir perdu jusqu'à presque 3% en séance.

Le fournisseur aéronautique a creusé sa perte trimestrielle à 617 millions de dollars contre 281 millions l'année d'avant.

Le constructeur de véhicules électriques Rivian perdait 3,41% dans les échanges électroniques d'après clôture après avoir annoncé des résultats mitigés mais confirmé ses objectifs de production pour l'année. Le titre très volatile en séance avait clôturé en repli de 0,77%.

L'éditeur américain de jeux vidéo Electronics Arts (-0,25% en clôture à 130,24 dollars) chutait de 4,78% après la cloche de fermeture alors que son chiffre d'affaires trimestriel comme ses perceptives s'avèrent inférieur aux attentes du marché.

Les titres du forum des forums Reddit, entré fin mars à la Bourse de New York, ont été recherchés (+2,34% à 49,40 dollars) et l'étaient encore après la clôture (+17,11% vers 20H30 GMT). Le réseau social a indiqué qu'il comptait sur un chiffre d'affaires évalué entre 240 et 255 millions de dollars au deuxième trimestre, plus que les 223 millions prévu par les analystes.

Nasdaq

vmt/liu