La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1779
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    27 552,88
    -71,61 (-0,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    784,87
    -8,86 (-1,12 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,04
    +0,13 (+0,18 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3752
    -0,0016 (-0,12 %)
     

Covid-19 : les surgelés ont la cote depuis le premier confinement

·1 min de lecture
En grande surface, les ventes de produits surgelés ont augmenté de 11,6 %, dans les magasins spécialisés, la hausse est de l'ordre de 29 %.

Depuis le début de la crise sanitaire, entre le confinement et le couvre-feu, les ventes de produits surgelés ont augmenté, rapporte « Le Parisien ».

Le coronavirus a transformé le mode de vie des Français et leurs interactions sociales. Il a aussi modifié leurs habitudes de consommation. Des changements qui se reflètent dans leurs paniers de courses : il y a davantage de produits surgelés. Depuis le début de la crise sanitaire, les Français font en effet de plus en plus confiance à ce type de produits. Et cela ne concerne pas que les pizzas surgelées ou les autres plats préparés, mais aussi les légumes prédécoupés, la viande ou le poisson, rapporte Le Parisien.

Ainsi, en grande surface, les ventes de produits surgelés ont connu un boom « à + 11,6 % en 2020 », souligne Emily Mayer, spécialiste des produits de grande consommation à l'institut IRI citée par le quotidien. Les magasins spécialisés se frottent les mains. Pour eux, l'augmentation grimpe à + 29 %. Le coronavirus leur a aussi permis d'élargir leur clientèle. Thiriet a gagné 400 000 clients, Picard 500 000.

Les surgelés rassurent d'un point de vue sanitaire

Ce nouvel engouement pour les surgelés s'est dégagé dès le premier confinement. Ces produits ont un côté rassurant d'un point de vue sanitaire pour le consommateur, surtout en période de Covid, puisqu'ils sont beaucoup moins manipulés que des courgettes dans un bac à légumes, par exemple.

À LIRE AUSSIDepuis l'annonce du couvre-feu, les ventes de bières explosent

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles