La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 049,62
    -634,12 (-2,14 %)
     
  • Nasdaq

    10 651,42
    -400,22 (-3,62 %)
     
  • Nikkei 225

    26 422,05
    +248,07 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    0,9782
    +0,0043 (+0,44 %)
     
  • HANG SENG

    17 165,87
    -85,01 (-0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    19 797,49
    -159,06 (-0,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    442,28
    -3,70 (-0,83 %)
     
  • S&P 500

    3 618,43
    -100,61 (-2,71 %)
     

15 ans de l’iPhone : 15 anecdotes sur le smartphone qui a révolutionné le monde

Il y a 15 ans, le 29 juin 2007, Apple mettait en vente le tout premier iPhone aux États-Unis (Crédit : REUTERS/Jeff Zelevansky)
Il y a 15 ans, le 29 juin 2007, Apple mettait en vente le tout premier iPhone aux États-Unis (Crédit : REUTERS/Jeff Zelevansky)

Il y a 15 ans, le 29 juin 2007, Apple mettait en vente le tout premier iPhone aux États-Unis. Année après année, nouveauté après nouveauté, il s’est imposé comme l'une des références des smartphones. Pour célébrer cet anniversaire, Yahoo vous propose 15 anecdotes sur ce produit qui a bouleversé nos habitudes à tout jamais.

1 - Steve Jobs ne voulait pas de téléphone

Au début des années 2000, Apple domine le marché de la musique numérique avec son produit phare : l’iPod. Sauf qu’à l’époque, les téléphones capables de lire de la musique en MP3 commencent à inonder le marché. Fabriquer son propre téléphone ? L’idée ne fait pas l’unanimité dans les couloirs de la marque à la pomme. Steve Jobs le premier n’est pas convaincu et souhaitait initialement transformer l’iPod. "À l’époque, tout le monde chez Apple, des ingénieurs aux gestionnaires, pensait que les téléphones portables, c'était "naze" et que les smartphones plairaient seulement aux geeks", révèle le journaliste Brian Merchant dans son livre "The One Device : The Secret History of the iPhone". Comme dit l’adage, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.

2 - Des ingénieurs recrutés dans le plus grand secret

Pour travailler sur son premier téléphone, Apple cultive la discrétion voire la paranoïa. Les meilleurs ingénieurs du pays sont recrutés et le projet est baptisé "Purple" en interne. "C’était intense (...) On a créé une cocotte-minute en enfermant ensemble un groupe de personnes vraiment intelligentes, avec un délai impossible à tenir et une mission impossible sur laquelle repose l’avenir de l’ensemble de la société", se souvient un ingénieur de l’équipe dans des propos rapportés par Les Échos. La légende raconte même que les ingénieurs n’avaient pas le droit de parler du projet à leurs proches pour éviter les fuites.

3 - L’iPhone 9 n’a jamais existé

Apple n'a jamais sorti d’iPhone 9 après ses iPhone 8 et iPhone 8 Plus et avant de passer à l’iPhone X. Interrogée à maintes reprises, la marque à la pomme n’a jamais donné la moindre explication même si plusieurs sources indiquent qu’il s’agissait d’un coup marketing pour mettre toute la lumière sur l’iPhone 10. "Il s’agissait d’un coup de poker marketing pour attirer tous les regards vers l’iPhone X, un modèle censé proposer une rupture avec ses prédécesseurs", tente néanmoins d’expliquer Konbini.

4 - L’iPhone aurait pu ne pas être tactile

Pendant la phase de conception, deux équipes s’opposent pour le design : les partisans de l’écran tactile, avec Steve Jobs en première ligne, qui étaient persuadés de son avenir; et les adeptes d’un clavier physique, dont le chef du marketing d’Apple faisait partie, sur le modèle de Blackberry, modèle très populaire au milieu des années 2000. Inutile de vous rappeler qui a obtenu gain de cause.

Steve Jobs tient l'iPhone 4 dans sa main gauche (Crédit : REUTERS/Robert Galbraith)
Steve Jobs tient l'iPhone 4 dans sa main gauche (Crédit : REUTERS/Robert Galbraith)

5 - Il a suscité des réactions contrastées en France

Cinq mois après son arrivée sur le marché américain, l’iPhone fait une entrée remarquée sur le sol français le 27 novembre 2007. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas soulevé l’enthousiasme de tous à ses débuts dans l’Hexagone. Plusieurs médias ont accueilli le smartphone avec défiance. "Révolutionnaire en termes d'écran tactile, de navigation et de design, il reste encore techniquement limité pour les puristes de la téléphonie mobile", estimait notamment Libération. Sans oublier d'ajouter que le téléphone portable made in Apple était "beau et cher."

6 - Plus d'un milliard d’utilisateurs actifs dans le monde

Dans la rue, les transports en commun ou encore les magasins, les iPhones sont partout. Et pour cause, après avoir vendu son milliardième iPhone en 2016, Apple a indiqué début 2021 avoir franchi la barre symbolique d’1 milliard d’iPhone actifs dans le monde.

7 - La marque "iPhone" était déjà déposée

Et si l’iPhone ne s’était pas appelé iPhone ? Après avoir baptisé l’iPhone, Apple a eu la mauvaise surprise de découvrir que la société Cisco Systems avait déjà déposé le nom en 1996. Après un bras de fer juridique et une compensation financière, les deux parties ont finalement réussi à s’entendre.

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Apple

8 - Des bugs en série le jour de sa présentation

Si l’iPhone a été commercialisé le 29 juin 2007, le regretté Steve Jobs a présenté le smartphone près de six mois plus tôt, le 9 janvier 2007. Néanmoins, le charismatique fondateur d’Apple a dû jouer les funambules et jongler entre les bugs. Comme l’appareil n’était pas prêt, les ingénieurs lui avaient préparé une série d’actions à suivre à la lettre pour éviter de planter le produit révolutionnaire. Heureusement pour lui et Apple, tout le monde n’y a vu que du feu.

9 - L’iPhone a failli avoir une molette

Au moment de développer son téléphone, Apple veut marquer le coup. Pas question d’imiter Blackberry et Nokia et ses claviers à touches. Tony Fadell, l’inventeur de l’iPod, suggère de reprendre les codes de ce qui a fait le succès du célèbre baladeur : la molette tactile. "Mais l'on s'est vite rendu compte que c'était compliqué de saisir un numéro de téléphone", admet Fadell. Le concept d’un écran tactile a alors fait consensus.

10 - Jobs ne voulait pas de plastique

Au départ, le smartphone conçu par Apple devait être doté d’un écran en plastique comme l’iPod. Mais, une fois en main, Steve Jobs trouvait que les prototypes manquaient d’élégance. Le PDG opta finalement pour le Gorilla Glass, une marque de verre renforcé chimiquement.

11 - Le Rokr E1, le "premier iPhone"

Contrairement aux idées reçues, l’iPhone n’est pas réellement le premier téléphone d’Apple. En 2005, le géant américain s’est associé avec Motorola pour développer le Rokr E1. Cette tentative s’est soldée par un bide total. C’est cet échec cuisant qui a convaincu Apple de lancer - seul - son propre téléphone.

12 - Les photos officielles indiquent toujours 9h41

Cela ne vous aura sans doute pas échappé. Les publicités pour les iPhone affichent toujours la même heure lors des keynotes ou campagnes publicitaires : 9h41. Pourquoi ? La réponse a été donnée par Scott Forstall, vice-président en charge d'iOS entre 2007 et 2012. "Nous concevons les keynotes de lancement de produits pour que la révélation intervienne autour de la 40e minute. Quand la grande image du produit apparaît sur l'écran, nous voulons que l'heure affichée sur l'illustration de l'appareil soit proche du temps réel que donnent les montres du public. Mais nous savons que nous n'arriverons pas à la 40e minute exactement. Pour l'iPhone, nous l'avons fait en 42 minutes, ce qui s'est avéré plutôt précis. Pour l'iPad, il nous a fallu 41 minutes. Voici le secret de l'heure magique".

13 - Pas de copier/coller sur la première version

Aussi révolutionnaire soit-il, le premier iPhone de l’histoire ne permettait pas à ses utilisateurs de copier/coller du texte. Ken Kocienda, un ancien ingénieur d'Apple qui a travaillé sur le premier iPhone, a récemment révélé la raison dans un tweet. "L'explication la plus rapide est que je n'ai pas eu le temps de le faire correctement. J'avais trop de travail à faire sur le clavier, la correction automatique et le système de texte. L'équipe de conception n'avait pas le temps non plus. Nous avons donc renoncé à cette fonctionnalité pour la version 1.0", explique-t-il. Tout simplement.

14 - L’iPhone le plus vendu est…

Les iPhone 12, l'un des modèles de la nouvelle gamme de smartphones sortie en octobre 2020 en pleine crise sanitaire, se sont mieux vendus que tous les précédents modèles. Égalant le record de vente de son aïeul l’iPhone 6, Apple a écoulé plus de 100 millions d’iPhone 12 en seulement sept mois.

15 - Microsoft aurait donné l'idée de l'iPhone à Steve Jobs

Et si l’aversion de Steve Jobs pour Microsoft lui avait donné l’idée de l’iPhone ? Clubic raconte qu’un dîner avec un employé de Microsoft dans lequel celui-ci se vantait d’avoir "résolu le problème des tablettes PC" l’aurait passablement agacé. "Première chose, ce sont des imbéciles. On n'utilise pas un stylet. Les gens les perdent et c'est contre-intuitif. Nous sommes nés avec dix stylets !", se serait alors indigné Steve Jobs auprès de son équipe.

VIDÉO - iOS 16 permettra aux utilisateurs d’éditer et de supprimer les textos dans iMessages