Wish fait son retour sur Google après un an d'absence

Bloomberg / Getty Images

Épinglé en novembre 2021 par la répression des fraudes pour vente d'articles non conformes ou dangereux, Wish s'était retrouvé privé de référencement par les principaux moteurs de recherche (Google, Bing, Qwant...). Mais depuis vendredi 10 mars, la plateforme de commerce en ligne est de retour, comme repéré par Politico.

Une information confirmée auprès du Figaro par la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF). "La DGCCRF a régulièrement échangé avec la société en étant très ferme sur les mesures attendues permettant de respecter l'injonction de cesser de tromper le consommateur", précise le service rattaché à Bercy. Et "après plus d'un an d'échanges et au regard des éléments produits, des engagements pris et des vérifications opérées par la DGCCRF", l'injonction numérique a été levée.

Pendant ces quinze mois, seuls les internautes qui se rendaient directement sur l'adresse web du site pouvaient y accéder, impactant de ce fait la fréquentation de la plateforme. "Par l'injonction numérique, la DGCCRF a voulu protéger le consommateur de la dangerosité des produits et des informations trompeuses que pouvait comporter le site", explique au Figaro le cabinet de la ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, et du Commerce Olivia Grégoire.

Depuis, Wish a pris des engagements, comme celui de retirer de sa plateforme les "produits non conformes ou dangereux que la DGCCRF avait pointé à l'époque". "La société a (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’inflation pire que prévu, les prix des aliments s’envolent, coup de frein sur le gaz
Bolloré lance une OPA simplifiée sur 10% de ses actions avec une prime de 12%
Boeing remporte en Arabie saoudite la 5ème plus grosse commande de son histoire
Bpifrance lance un fonds pour encourager le "made in France"
Ferrari et Montblanc vont proposer un stylo hors de prix