La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 258,32
    +338,48 (+1,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 896,85
    +150,45 (+1,02 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,1699
    -0,0032 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    37 145,07
    +1 898,54 (+5,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 089,55
    +49,07 (+4,72 %)
     
  • S&P 500

    4 395,64
    +41,45 (+0,95 %)
     

Walmart bat le consensus aux USA et relève sa prévision

·1 min de lecture
WALMART BAT LE CONSENSUS AUX USA ET RELÈVE SA PRÉVISION

(Reuters) - Le distributeur américain Walmart a relevé sa prévision annuelle de ventes à magasins comparables aux États-Unis mardi après avoir battu les estimations des analystes grâce entre autres aux dépenses liées à la rentrée scolaire après plus d'un an d'enseignement à distance.

Les ventes hors carburants des magasins américains du groupe ouverts depuis au moins un an ont augmenté de 5,2% au deuxième trimestre, contre +3,69% attendu par les analystes, selon les données IBES de Refinitiv.

Le numéro un mondial de la grande distribution a bénéficié des mesures de relance prises pendant la pandémie, qui incluent des bons d'achat et des crédits d'impôt.

Pour son exercice 2022, Walmart s'attend désormais à une croissance allant de 5% à 6% de ses ventes à magasins comparables aux États-Unis contre moins de 5% auparavant.

La croissance de ses ventes en ligne a ralenti au deuxième trimestre à 6% au deuxième trimestre après 37% au premier et 97% l'an dernier.

Son bénéfice d'exploitation a bondi de 21,4% à 7,35 milliards de dollars (6,24 milliards d'euros), donnant un bénéfice ajusté par action de 1,78 dollar.

(Reportage Aishwarya Venugopal à Bangalore, version française Dagmarah Mackos, édité par Marc Angrand)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles