La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 922,30
    -136,22 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    14 722,98
    +62,40 (+0,43 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1816
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    33 024,05
    +810,68 (+2,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    916,51
    -13,41 (-1,44 %)
     
  • S&P 500

    4 395,94
    -5,52 (-0,13 %)
     

Wall Street ouvre en hausse avec les banques et l'énergie

·2 min de lecture
WALL STREET OUVRE DANS LE VERT

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse vendredi grâce au rebond des valeurs de l'énergie et des banques sur fond de retour de l'appétit pour le risque, après le trou d'air lié aux incertitudes sur le rythme du rebond de l'économie et les informations sur la propagation du variant Delta du coronavirus.

L'indice Dow Jones gagne 330,24 points, soit 0,96%, à 34 752,17.692,82 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,62% à 4 347,69.342,18 points.

Le Nasdaq Composite prenait 0,15% (21,66 points) à 14.581,45 points à l'ouverture.

Les deux indices phares de la Bourse de New York sont soutenus par l'énergie et la banque, qui profite de la remontée des rendements obligataires américains après la forte baisse des derniers jours. Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans remonte ainsi à 1,344% au lendemain d'un plus bas depuis près de cinq mois à 1,25%.

En l'absence d'indicateurs majeurs dans les prochains jours, l'attention des investisseurs est désormais tournée vers les résultats des banques la semaine prochaine.

Les analystes s'attendent à une croissance des bénéfices de 65,4% pour les entreprises de l'indice S&P-500 au cours du trimestre, contre une prévision précédente de croissance de 54% au début de la période, selon les données de Refinitiv IBES.

Wells Fargo & Co, Morgan Stanley, JP Morgan Chase & Co, Citigroup Inc, Goldman Sachs Group Inc et Bank of America Corp gagnent entre 1,8% et 2,3%.

En dehors des bancaires, Levi Strauss & co s'envole de près de 5%, le fabricant de jeans ayant déclaré anticiper un solide bénéfice pour l'ensemble de l'année.

Les groupes pétroliers comme Exxon Mobil, Schlumberger et Halliburton gagnent entre 0,7% et 1,3% avec la remontée des cours du pétrole après l'annonce par l'EIA d'une nette diminution des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière.

Le Brent gagne 1,2% à 75 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 1,49% à 74 dollars.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Sophie Louet)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles