Marchés français ouverture 4 h 31 min
  • Dow Jones

    35 064,25
    +271,55 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 895,12
    +114,62 (+0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 764,11
    +36,01 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1826
    -0,0011 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    26 171,29
    -33,40 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    34 092,96
    +601,04 (+1,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    995,83
    +19,93 (+2,04 %)
     
  • S&P 500

    4 429,10
    +26,44 (+0,60 %)
     

Wall Street hésite à l'ouverture après les chiffres du chômage

·2 min de lecture
LA BOURSE DE NEW YORK OUVRE SANS GRAND CHANGEMENT

(RPT cours de Bourse des indices)

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert sans grand changement jeudi après deux séances dans le vert, pénalisée par la hausse surprise des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis, qui a attenué le regain d'optimisme né des solides résultats d'entreprises.

L'indice Dow Jones recule de 83,75 points, soit 0,24%, à 34.714,25 points et le Standard & Poor's 500, plus large, gagne 0,09% à 4.362,78 points.

Le Nasdaq Composite prenait 0,17% (24,17 points) à 14.646,13 points à l'ouverture.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont contre toute attente augmenté aux Etats-Unis lors de la semaine au 17 juillet, à 419.000 contre 368.000 (chiffre révisé) la semaine précédente, a annoncé jeudi le département du Travail.

Dans les échanges en avant-Bourse, les indices ont légèrement réduit leurs gains après la publication de cette statistique. La séance reste toutefois animée par les résultats d'entreprises. Parmi les sociétés du S&P-500 ayant déjà publié leurs résultats, 88% ont dépassé le consensus, selon les données de Refinitiv.

Le Nasdaq est soutenu par les valeurs de la technologie avec notamment AT&T qui prend 0,51% après avoir annoncé un nombre de nouveaux abonnés dans la téléphonie mobile supérieur aux attentes au deuxième trimestre. Microsoft, Apple gagnent 1,45% et 0,5%. Intel, qui publiera des résultats après la clôture de Wall Street, avance de 0,40%.

Texas Instruments, qui a publié mercredi ses résultats du deuxième trimestre, recule en revanche de près de 5% à la suite d'une prévision de chiffre d'affaires pour le troisième trimestre jugée décevante.

Au sein des indices du S&P-500, seuls cinq figurent dans le vert. Les valeurs de l'énergie comme Chevron, Exxon Mobil ou Schlumberger perdent entre 1% et 2%.

Signe de la fébrilité du marché, les rendements des bons du Trésor américain continuent leur progression, gagnant trois points de base à 1,349%.

Aux changes, l'indice dollar recule cependant de 0,19% face à un panier de devises de référence, tandis que l'euro remonte à 1,1816 malgré l'annonce par la Banque centrale européenne d'un soutien plus long à l'économie de la zone euro.

Le marché du pétrole est lui aussi stable. Le baril de Brent gagne 0,18% à 72,35 dollars et le brut léger américain 0,17% à 70,44 dollars.

(Reportage Claude Chendjou, édité par Sophie Louet)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles