Marchés français ouverture 4 h 26 min
  • Dow Jones

    34 395,01
    -194,76 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 679,84
    -546,24 (-1,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0524
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    18 603,72
    -132,72 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    16 072,13
    -351,77 (-2,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    400,75
    -5,41 (-1,33 %)
     
  • S&P 500

    4 076,57
    -3,54 (-0,09 %)
     

Il volait les colis dans les boîtes aux lettres avant de les revendre sur Vinted

Norma Mortenson/Pexels

C'est un petit business juteux qu'il avait mis en place pour s'enrichir aux frais de nombreux Français. Un homme vient d'être arrêté après avoir dérobé prétendument des centaines de colis dans des boîtes aux lettres dans les Yvelines, explique Le Parisien. Selon toute vraisemblance, il avait commencé à commettre ses larcins depuis le mois de décembre dernier. Mais une plainte d'une acheteuse a mis les enquêteurs sur sa piste. Selon elle, des vêtements qu'elle avait achetés sur l'application Vinted, et qu'elle s'était fait voler, étaient de nouveau en vente sur la plateforme de vente en ligne.

Les enquêteurs vont alors se concentrer sur le compte de celui qui revendait les vêtements et vont découvrir qu'il aurait escroqué au moins dix personnes. Il n'aurait d'ailleurs pas volé que des vêtements dans les boîtes aux lettres. En recoupant des images de vidéosurveillance, et en analysant le bornage de son téléphone, les policiers ont acquis la conviction qu'il s'agissait de leur suspect. En perquisitionnant son domicile, les enquêteurs vont découvrir des dizaines de vêtements (plus de 200) et ont saisi 9.500 euros sur son compte en banque, selon Le Parisien.

Ils vont aussi découvrir que l'auteur des vols avait déjà été incarcéré à la prison de Nanterre pour les mêmes faits. Placé en garde à vue, il est resté muré dans son silence. Il sera convoqué pour vols par ruse en récidive. Il risque jusqu'à cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende. Les vols de colis sont légion de nos jours, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Boeing E-3, l'avion espion de l'Otan qui surveille la guerre en Ukraine
Immigration : le gouvernement souhaite un titre de séjour "métier en tension"
Budget rectificatif 2022 : Bercy table sur un déficit public moins fort que prévu
Stagflation durable en France et en Allemagne, les deux-roues électriques ont la cote… Le flash éco du jour
EasyJet : leur vol est annulé, ils restent cinq heures dans l'avion sur le tarmac